Bages. Janvier 2015

Publié le par Les Godillots

Bages.  Janvier 2015

Dénivelé : 192 mètres et 13 km.  

Juste ce qu'il faut pour réchauffer les muscles et huiler toutes nos petites mécaniques, en ce début d'année, que je vous souhaite excellente!  

Et comme c'est  le moment des bonnes résolutions, le blog des Godillots a dû changer de structure. Les "finasseries"  informatiques m'échappent encore et tous les articles qui précèdent celui-ci sont quelque peu malmenés. Nous n'aurons plus désormais d'albums, seuls les anciens restent compulsables (voir colonne de droite). A suivre...

Non, non Douce... Même si la balade te tente...

Bages.  Janvier 2015

Toi tu restes à Ventenac, pour d'autres aventures.Nous, nous en allons à Bages où visiblement il y a plus de soleil.

Nous nous garons le long de l'étang et accueillons trois nouveaux adhérents: Alain, Denise et Daniel. Bienvenue au Club! 

Nous sommes 20 pour une bonne balade dans le milieu lagunaire de Bages, un des plus beaux villages de l'Aude, sur son piton rocheux et que la pêche a su préserver des promoteurs...

Bages.  Janvier 2015

A la sortie du village,avant de grimper dans la colline, Jacques nous fait observer que "de son temps", lui, originaire du village, a connu ce lavoir très actif.

Aujourd'hui, l'eau ne coule plus... La source est tarie.

Bages.  Janvier 2015

Nous prenons de la hauteur pour admirer le village et la lumière d'un matin d'hiver.

Bages.  Janvier 2015

Le site est occupé depuis le paléolithique: 80.000 ans au compteur!

Et les Romains en avaient déjà fait un lieu de villégiature : de nombreuses "villae" ont été construites.  De là viendrait le nom de "Bages" : "BAÏA" ou "BAÏES" en latin =  "lieu de plaisance"

Voir site de la mairie : http://www.bages.fr/plus/patrimoine/patrimoine.htm 

 

 

Nous montons gentiment en appréciant le paysage ou en devisant...

 

 

Certains sont plus solitaires, voire : actifs!

  

  

 Alain m'offre le kit parfait du vélocycliste parfaitement prudent, mais parfaitement distrait... Et José fait montre de sa grande religiosité en replaçant Jésus, ce qui devrait plaire à Saint Antoine.

Bages.  Janvier 2015

Le temps très clément que nous connaissons cet hiver fait la joie des plantes printanières...

Roquette blanche ou fausse roquette (Diplotaxis erucoides) et soucis des champs (Calendula arvensis) égayent les vignes.

Les deux plantes sont médicinales mais mieux vaut les cueillir ailleurs...

Bages.  Janvier 2015

En redescendant de la colline, c'est tout l'espace lagunaire de Bages qui s'offre à nos yeux éblouis. (Vous pouvez comme d'habitude cliquer sur les grandes photos pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre!).  C'est ici le règne des oiseaux : cigognes, flamants roses, aigrettes, mouettes...

Petit panneau didactique : 

Bages.  Janvier 2015
Bages.  Janvier 2015

Il va nous falloir quelques minutes pour choisir notre pause pique-nique: ici, trop de cailloux;  là, pas assez abrité. Certains, très zen,  ont déjà ouvert la bouteille.   

Petite galerie de la gente ailée:

 

Cigognes

Cigognes

Aigrette

Aigrette

Goélands argentés

Goélands argentés

Et... les toujours élégants flamants roses, même de dos!

Et... les toujours élégants flamants roses, même de dos!

La terrasse du resto choisi!

La terrasse du resto choisi!

Cigognes, aigrettes(?) et flamants roses

Cigognes, aigrettes(?) et flamants roses

Puis nous reprenons notre route et en nous étonnant de certaines floraisons... Le genêt d'Espagne (Spartium junceum)  pousse déjà fièrement quelques fleurs.

Bages.  Janvier 2015

Et d'autres plantes ont simplement continuer de  croître et de fleurir au milieu des semences de l'été!

C'est le cas du laiteron.

Laiteron délicat (Sochus tenerrimus) du littoral mais à vérifier.

Laiteron délicat (Sochus tenerrimus) du littoral mais à vérifier.

Entre l'eau et la terre, et le ciel, on retrouve au loin le village perché de Bages.

Bages.  Janvier 2015
Schisme dans le groupe: il y a les avancés et les retardés :-)

Schisme dans le groupe: il y a les avancés et les retardés :-)

Et comme les flamants roses sont les plus beaux, ils posent...

Bages.  Janvier 2015
Bages.  Janvier 2015
Bages.  Janvier 2015
Deux belles vues de l'étang de Bages

Deux belles vues de l'étang de Bages

Nous quittons les lagunes pour rejoindre Bages par la colline.

Dans les friches, quelques "couscounilles" dont les fruits (akènes) ont essaimé mais il en reste les cupules bien caractéristiques.

"Couscounille" est le terme occitan pour la Reichardie (Reichardia pricroides) ou encore Terre grèpe. Une des meilleures salades sauvages du Languedoc! A savourer en avril et en septembre.

Bages.  Janvier 2015
Dernier coup de collier...

Dernier coup de collier...

Pour la récompense!

Pour la récompense!

Bages comme la proue d'un navire

Bages comme la proue d'un navire

Etang de Bages

Etang de Bages

Le village

Le village

Quel est ce gros poisson dans le filet de pêche?

Quel est ce gros poisson dans le filet de pêche?

Panneau didactique sur l'activité de la pêche sur l'étang. Il s'agit des père et grand-père de Jacques!

Panneau didactique sur l'activité de la pêche sur l'étang. Il s'agit des père et grand-père de Jacques!

La carte postale!

La carte postale!

Et encore... Merci Daniel!

Et encore... Merci Daniel!

Bye bye Bages!

Bye bye Bages!

Bages s'est doté d'une "Maison des Arts", une galerie municipale qui expose des artistes chaque année. Ceux-ci offrent une oeuvre à la municipalité. Une collection d'une centaine d'oeuvres s'est ainsi constituée. Quelle belle initiative!

François moulignat qui  préside aussi l'association "La Pépinière de Ventenac", lieu d'exposition bien connu d'art contemporain audio-visuel, exposera avec Andres Blume et Tony Harding, du 30 janvier au 5 mars 2015. Vernissage vendredi 30 janvier à 18h30. Adresse : 8, rue des remparts.

Voilà une belle occasion de revoir Bages intra muros et de saluer un de nos artistes!

 

Merci pour le partage des photos de Colette, Daniel, Alain, Jacques et moi-même.

Dominique

 

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article