"Le ciel et la terre sont en nous" disait Gandhi...

Publié le par Les Godillots

Hier soir, 8 veinards, sous la voûte céleste, bien installés dans des transats, sur les hauteurs de Ventenac

L'un de nous est quand même resté quasi toujours debout: j'ai nommé Jacques notre astronome!

A qui nous adressons mille mercis pour les documents fournis, le cours magistral sur la configuration du ciel et les réponses aux questions des néophytes que nous sommes.

Voici la carte du ciel d'hier soir à 22h :

Cliquez dessus pour l'afficher dans une grande fenêtre

Cliquez dessus pour l'afficher dans une grande fenêtre

Le ciel était bien dégagé, l'air était doux et  quelques superbes étoiles filantes nous ont ravis. 

Nous n'avons pas tout exploré de ce magique bestiaire... 

Mais grâce à Jacques, nous avons revu quelques notions: c'est quoi la différence entre une planète et une étoile?, c'est quoi une étoile filante?, Qu'est-ce qu'une nébuleuse?, une supernova?, une constellation?, une galaxie?...

Et de fil en aiguille: que sommes-nous dans cette immensité? "Et l'âme dans tout ça" a  suggéré Mireille...

 

Puis le froid en a saisi plus d'un : il était temps de replier les transats! 

Une superbe soirée en tout cas et qui, comme la balade nocturne à Bize la semaine dernière, donne un autre dimension aux sorties de Godillots. 

Merci pour tout ça Jacques!  

Si vous désirez suivre le ciel durant ces jours d'étoiles filantes, branchez-vous sur :

http://www.stelvision.com/carte-ciel/ 

Les Perséides sont au rendez-vous annuel :

"Le spectacle est varié car les Perséides sont de tailles différentes, cailloux rocheux ou poussières minuscules. Et elles voyagent de façon arbitraire, seules ou en essaims, espacées de quelques dizaines de kilomètres ou de quelques centaines, et à des vitesses différentes.

Cette année, le pic d'activité des Perséides se présente entre le 12 et 13 août.

C'est à cette date que la Terre passe vraiment au cœur du nuage et que l'on pourra voir le maximum d'étoiles filantes», note Clément Plantureux, chargé de mission à l'Association française de l'astronomie (AFA). «On pourra en voir une centaine par heure».http://fr.canoe.ca/techno/sciences/archives/2015/08/20150810-105453.html

Dominique

PS un seul regret : pas de prise de photos pour immortaliser ces instants de contemplation

 

Publié dans COMPTE RENDU ANIMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article