Plateau de Leucate - septembre 2015

Publié le par Les Godillots

14 km pour un début dynamique de saison mais pas plus haut que 50 mètres d'altitude!

14 km pour un début dynamique de saison mais pas plus haut que 50 mètres d'altitude!

Plateau de Leucate - septembre 2015
La ville de Barcarès de l'autre côté de l'étang.

La ville de Barcarès de l'autre côté de l'étang.

Toutes les conditions sont réunies pour une belle journée : un temps magnifique, du bleu à gogo en haut et en bas, un  petit vent rafraîchissant et la bonne humeur coutumière des Godillot(e)s.

Nous allons parcourir ce splendide plateau calcaire de Leucate, aux confins du département de l'Aude. Nous commençons la rando au niveau le plus bas :  l'étang de Leucate, appelé aussi étang de Salses et qui signe la frontière entre l'Aude et les Pyrénées Orientales. Une des lagunes du  littoral Languedocien les plus connues, pour ses huîtres entre autres.

Leucate vient du grec "Leukos"  c'est-à-dire "blanc". "Laucata" en occitan. Sa célèbre falaise la traduit bien!

Qui suis-je?

Qui suis-je?

Merci pour le commentaire de Jacques : "Pour compléter, l'oiseau photographié au début semble être ( comme le suggérait notre amie Francine Mauri ) un Héron cendré ( Ardea cinerera ), au plumage à dominance grise, au long cou, long bec et longues pattes, d'une taille entre 80 cm et 1 m, vivant en général en solitaire et se nourrissant de poissons, mollusques et crustacés entre autres."

Vue sur le mythique Canigou que le manteau blanc hivernal rendra encore plus majestueux d'ici peu.

Vue sur le mythique Canigou que le manteau blanc hivernal rendra encore plus majestueux d'ici peu.

Sur le chemin, quelques plantes halophiles bien connues.

 Alain  en observation. 

Il a raison car le genre Salicornes (de "sal" et "cornu") possède  de nombreuses espèces...          

En l'occurrence , ici en Méditerranée, il s'agirait de la Salicorne ligneuse (ou salicorne en buisson ou corail de mer) (Sarcocornia fructicosa), arbrisseau des milieux salés et comestible en salade.  On peut confire les tiges dans du vinaigre.

Il paraît qu'à partir du XVIIè siècle, on la brûlait pour en faire du carbonate de soude ("la soude de Narbonne") qu'on envoyait à Marseille dans les savonneries, mais aussi aux verreries des Corbières. Dommage qu'on ait perdu ce savoir-faire...

Autre plante halophile: l'Atriplex halime  (Atriplex halimus) dont on mange les jeunes feuilles en salade. Mais confusion possible avec  sa cousine l'Obione (arroche pourpière). Tous deux comestibles en salade.

Autre plante halophile: l'Atriplex halime (Atriplex halimus) dont on mange les jeunes feuilles en salade. Mais confusion possible avec sa cousine l'Obione (arroche pourpière). Tous deux comestibles en salade.

Et sur la grève, au milieu des algues sèches Posidonies, plein de petits coquillages...
Et sur la grève, au milieu des algues sèches Posidonies, plein de petits coquillages...

Et sur la grève, au milieu des algues sèches Posidonies, plein de petits coquillages...

Une curiosité du littoral languedocien : sorte d'éponge hémisphérique...verte puis brune quand elle sèche avant de se déliter. Qui connaît??

Une curiosité du littoral languedocien : sorte d'éponge hémisphérique...verte puis brune quand elle sèche avant de se déliter. Qui connaît??

Les Godillots, en direction de Leucate; le village de Fitou, côté sud-ouest
Les Godillots, en direction de Leucate; le village de Fitou, côté sud-ouest

Les Godillots, en direction de Leucate; le village de Fitou, côté sud-ouest

Et le vent  régale les véiliplanchistes! L'étang est connu des amateurs de glisse en tous genres.

Et le vent régale les véiliplanchistes! L'étang est connu des amateurs de glisse en tous genres.

Allez, un p'tit coup d'pub!

Sur fond bleu le Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) avec ses jolies baies automnales. Une fois noires, elles se mangent mais bon, c'est pas le top et ça n'a rien à voir avec les délicieuses pistaches du Pistachier vrai (Pistacia vera) qui ne pousse pas ici :-(Sur fond bleu le Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) avec ses jolies baies automnales. Une fois noires, elles se mangent mais bon, c'est pas le top et ça n'a rien à voir avec les délicieuses pistaches du Pistachier vrai (Pistacia vera) qui ne pousse pas ici :-(

Sur fond bleu le Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) avec ses jolies baies automnales. Une fois noires, elles se mangent mais bon, c'est pas le top et ça n'a rien à voir avec les délicieuses pistaches du Pistachier vrai (Pistacia vera) qui ne pousse pas ici :-(

Puis  abandonnant les bords de l'étang, nous montons sur le plateau en direction de Leucate Village.

Nous voyons beaucoup d'anciens enclos avec vestiges de  cabanons. Il faut dire que le plateau de Leucate a servi de résidence secondaire à beaucoup de monde, des "cabaniers" comme ils furent appelés dans les années 70, illégaux de surcroît car la zone littorale est protégée. Ces centaines de cabaniers, propriétaires ou non, ont été obligés de démolir leur habitation de fortune... à la fin des années 90. Mais il y en a encore quelques-uns qui font de la résistance!

Celui-ci en tout cas, est parti, laissant la nature reprendre ses droits.

Celui-ci en tout cas, est parti, laissant la nature reprendre ses droits.

Nous arrivons en haut de la colline.

Belle vue sur ce qui reste du château de Leucate. Au sommet, encore debout, une petite chapelle.
Belle vue sur ce qui reste du château de Leucate. Au sommet, encore debout, une petite chapelle.

Belle vue sur ce qui reste du château de Leucate. Au sommet, encore debout, une petite chapelle.

On plonge vers le village de Leucate  ou dans la méditerranée, vers  Leucate Plage et le lido menant à Port-Leucate. Enfin, on plonge dans l'étang, vers le Sud et les Albères. Un formidable poste d'observation que ce château!
On plonge vers le village de Leucate  ou dans la méditerranée, vers  Leucate Plage et le lido menant à Port-Leucate. Enfin, on plonge dans l'étang, vers le Sud et les Albères. Un formidable poste d'observation que ce château!
On plonge vers le village de Leucate  ou dans la méditerranée, vers  Leucate Plage et le lido menant à Port-Leucate. Enfin, on plonge dans l'étang, vers le Sud et les Albères. Un formidable poste d'observation que ce château!

On plonge vers le village de Leucate ou dans la méditerranée, vers Leucate Plage et le lido menant à Port-Leucate. Enfin, on plonge dans l'étang, vers le Sud et les Albères. Un formidable poste d'observation que ce château!

Plateau de Leucate - septembre 2015

Ce beau château en étoile  (appelé aussi le Château Cézelly)  a dominé le plateau du 11ème au 17ème siècles, jusqu'à sa démolition volontaire... 

Il connut plusieurs restructurations, du moyen-âge à la renaissance où il devint une forteresse à enceintes bastionnées, conçue pour défendre les frontières du Royaume face à l'Espagne. Avec le traité des Pyrénées en 1659, la frontière reculant, on le trouva inutile et coûteux, d'où sa démolition, sur ordre de Louis XIV,...à l'explosif! Quel gâchis!

Ce qui explique ces pans de murailles couchés...

Ce qui explique ces pans de murailles couchés...

Hommage à cette belle dame...

Cette sculpture de Georges Guiraud, en 2007, représente Françoise de Cézelly, "veuve et héroïne de Leucate" car elle tint bon bon face à l'assaillant espagnol au XVIIème siècle. Elle refusa l'échange de sa reddition contre son mari prisonnier... Il en mourut le pauvre! 

Est-ce que ça mérite une statue ça??

Alain a raison : il eût mieux valu danser!

Quelques vestiges reconnaissables... et la Chapelle
Quelques vestiges reconnaissables... et la Chapelle
Quelques vestiges reconnaissables... et la Chapelle

Quelques vestiges reconnaissables... et la Chapelle

L'intérieur de la chapelle avec deux statues, de Marie et de Jean

L'intérieur de la chapelle avec deux statues, de Marie et de Jean

Arrêt sur photo avant la traversée du village et la montée vers la falaise

Arrêt sur photo avant la traversée du village et la montée vers la falaise

Un cadran solaire dans l'impasse Lamartine: "O temps, suspends ton vol" disait-il... Puis le goût du raisin bien mûr. Serait-ce l'heure du repas?
Un cadran solaire dans l'impasse Lamartine: "O temps, suspends ton vol" disait-il... Puis le goût du raisin bien mûr. Serait-ce l'heure du repas?

Un cadran solaire dans l'impasse Lamartine: "O temps, suspends ton vol" disait-il... Puis le goût du raisin bien mûr. Serait-ce l'heure du repas?

Un confortable muret de pierres sèches (merci Vigneron!), un petit vin de l'amitié et le goût des choses à la fois simples et fastueuses...

Un confortable muret de pierres sèches (merci Vigneron!), un petit vin de l'amitié et le goût des choses à la fois simples et fastueuses...

Une explosion de calcite, la belle mécanique de la sauterelle... Le banal se révèle hyper sophistiqué...alcite
Une explosion de calcite, la belle mécanique de la sauterelle... Le banal se révèle hyper sophistiqué...alcite

Une explosion de calcite, la belle mécanique de la sauterelle... Le banal se révèle hyper sophistiqué...alcite

Nous reprenons notre chemin pour atteindre La Franqui , sa magnifique lagune et ses vastes bords de mer : l'immense plage des Coussoules. La Franqui : première station balnéaire de l'Aude au 19ème siècle !Nous reprenons notre chemin pour atteindre La Franqui , sa magnifique lagune et ses vastes bords de mer : l'immense plage des Coussoules. La Franqui : première station balnéaire de l'Aude au 19ème siècle !
Nous reprenons notre chemin pour atteindre La Franqui , sa magnifique lagune et ses vastes bords de mer : l'immense plage des Coussoules. La Franqui : première station balnéaire de l'Aude au 19ème siècle !Nous reprenons notre chemin pour atteindre La Franqui , sa magnifique lagune et ses vastes bords de mer : l'immense plage des Coussoules. La Franqui : première station balnéaire de l'Aude au 19ème siècle !

Nous reprenons notre chemin pour atteindre La Franqui , sa magnifique lagune et ses vastes bords de mer : l'immense plage des Coussoules. La Franqui : première station balnéaire de l'Aude au 19ème siècle !

Sur la falaise qui nous ramène à Leucate, nous apprécions la restauration du "Fort de la Haute Franqui" qui date du 18ème siècle. Comparaison entre son état en 1980 et celui d'aujourd'hui... Ces forts (deux autres n'existent plus) indiquent que cette falaise a été un poste d'observation.
Sur la falaise qui nous ramène à Leucate, nous apprécions la restauration du "Fort de la Haute Franqui" qui date du 18ème siècle. Comparaison entre son état en 1980 et celui d'aujourd'hui... Ces forts (deux autres n'existent plus) indiquent que cette falaise a été un poste d'observation.
Sur la falaise qui nous ramène à Leucate, nous apprécions la restauration du "Fort de la Haute Franqui" qui date du 18ème siècle. Comparaison entre son état en 1980 et celui d'aujourd'hui... Ces forts (deux autres n'existent plus) indiquent que cette falaise a été un poste d'observation.

Sur la falaise qui nous ramène à Leucate, nous apprécions la restauration du "Fort de la Haute Franqui" qui date du 18ème siècle. Comparaison entre son état en 1980 et celui d'aujourd'hui... Ces forts (deux autres n'existent plus) indiquent que cette falaise a été un poste d'observation.

Une vigie immémoriale veille sur le Cap Leucate...

Une vigie immémoriale veille sur le Cap Leucate...

Et veille aussi sur ces jeunes imprudents!
Et veille aussi sur ces jeunes imprudents!

Et veille aussi sur ces jeunes imprudents!

Le lido des Coussoules et le plateau de Leucate sont classés zone Natura 2000, des centaines de milliers d'oiseaux y séjournent  ou y passent.

Le plateau calcaire est une avancée des Corbières maritimes dans la mer  que l'ère tertiaire a élevé sous l'eau  par couches successives de squelettes marins.

Comme les falaises de Bonifacio, tout cela va s'effriter,  se déliter, disparaître... On a bien fait d'en profiter 

Par contre, nous avons raté la visite du sémaphore à l'occasion de la journée du patrimoine (trop de monde!) et, juste en-dessous, la descente vers la fameuse "plagette" du Cap Leucate dont les eaux turquoises nous tentaient pourtant très fort!

Plateau de Leucate - septembre 2015
Plateau de Leucate - septembre 2015
Géographiquement parlant, le Cap Leucate est situé entre le sémaphore (signaux optiques d'un poste de défense maritime) et le phare.

Géographiquement parlant, le Cap Leucate est situé entre le sémaphore (signaux optiques d'un poste de défense maritime) et le phare.

Le phare de Leucate et son jardin quelque peu désuet...
Le phare de Leucate et son jardin quelque peu désuet...

Le phare de Leucate et son jardin quelque peu désuet...

Les Godillots sont fatigués!

Les Godillots sont fatigués!

Très belle rando , les mollets bien  activés et l'esprit aéré!  

Photos de Jacques ( que je remercie) et Dominique.

Dominique

 

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 11/10/2015 12:01

Merci Jacques pour cette parenthèse historique!

Jacques 05/10/2015 09:46

Petit complément historique :

La bataille de Leucate de 1637 entre Français et Espagnols qui a vu la victoire française et le retrait des armées espagnoles a fait partie d’un long conflit entre ces 2 pays débuté en 1635 et qui ne s’achèvera qu’en 1659 avec la signature du Traité des Pyrénées.
En 1635, Louis XIII et Richelieu déclarent la guerre à l’Espagne et les batailles se dérouleront surtout dans le Nord et l’Est de la France ainsi qu’en Italie.
Dans le Sud, la France soutient la Catalogne contre le Roi d’Espagne et en 1641, la Catalogne reconnaît Louis XIII comme comte de Barcelone et du Roussillon. Mais la France à la suite de plusieurs défaites doit renoncer définitivement à la Catalogne en 1647.
En 1648, les Traités de Westphalie mettent fin à la guerre de Trente ans en Europe du Nord mais la guerre franco-espagnole se poursuit sous la régence d’Anne d’Autriche et Mazarin.
Elle prendra fin en 1659 avec la défaite espagnole et la signature du Traité des Pyrénées le 7 novembre 1659 sur l'île des Faisans, au milieu de la Bidassoa qui marque la frontière entre les 2 royaumes dans les Pyrénées-Atlantiques. Les rois Louis XIV et Philippe IV y sont représentés par leurs Premiers ministres respectifs, le cardinal Mazarin et don Luis de Haro.
La France annexe le comté du Roussillon, le Vallespir, le Conflent et le Capcir ainsi qu’une grande partie de la Cerdagne et l’Espagne garde le reste de la Catalogne. La frontière est définitivement fixée à la ligne des sommets pyrénéens.

Sources : Encyclopédie Wikipédia
Articles : - Guerre de trente ans - Guerre franco-espagnole - Traité des Pyrénées

Jacques 28/09/2015 12:10

Compte-rendu varié, précis et documenté comme d'habitude : bravo Domi.
Pour compléter, l'oiseau photographié au début semble être ( comme le suggérait notre amie Francine Mauri ) un Héron cendré ( Ardea cinerera ), au plumage à dominance grise, au long cou, long bec et longues pattes, d'une taille entre 80 cm et 1 m, vivant en général en solitaire et se nourrissant de poissons, mollusques et crustacés entre autres.

Les Godillots 28/09/2015 14:02

Merci Jacques. J'ai incorporé ton commentaire dans le compte-rendu.

mireille 27/09/2015 18:53

On poursuit l'aventure d'un jour de fin d'été avec ce joli reportage
Mireille

Sheila Perry 27/09/2015 08:00

Fantastic, I'm just so sorry I missed it. Sheila.