RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Publié le par Les Godillots

17 godillots au rendez-vous à Notre Dame du Cros avec parmi nous 4 représentants de la municipalité de VENTENAC dont notre maire, 2 adjoints et une secrétaire : que du beau monde et du sang neuf pour une "perfusion" salutaire qui peut-être nous amènera de nouveaux marcheurs ! Sans oublier la présence d'un nouvel éclaireur à 4 pattes prénommé LYKO vu ses origines "dalmatiennes".

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Un départ guilleret en pente douce par ce beau matin de printemps ensoleillé où nous rencontrons des groupes de jeunes escaladeurs qui ne choisiront pas des chemins aussi tranquilles que le nôtre ! Et c'est tant mieux pour notre quiétude.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

En passant tout près d'une maison, une curieuse statue attire mon attention : une grenouille et un éléphant. Si la première est familière de ces lieux, ce n'est pas le cas du second.  Voici un aperçu de ce conte aux origines Africaines :

 L'éléphant se trouvait au bord d'un ruisseau. Il eut envie de boire. Il se pencha au-dessus de l'eau, trempa sa trompe et... plouf !  Ahhhh j'ai perdu mon oeil !" s'écria l'éléphant au comble de la panique.  Effectivement, son oeil droit s'était détaché de son orbite et était tombé au fond du ruisseau.
Le mastodonte chercha à retrouver son précieux globe.  Il ne vit rien. Très inquiet, il agita sa trompe dans tous les sens, cherchant à saisir son oeil dans le lit du ruisseau. Il remua tant et si bien que l'eau devint trouble. Plus il agitait sa trompe et plus le sable remontait, compromettant ses chances de retrouver une vue complète.

Soudain, l'éléphant entendit rire à gorge déployée.  Furieux, il releva la tête et vit, sur un rocher au bord de l'eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait..., la bouche grande ouverte :
- Tu trouves ça drôle. J'ai perdu mon oeil et ça te fait rire ?
- Ce qui est drôle, c'est de voir à quel point tu t'agites. Calme-toi, tout ira mieux !

L'éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la grenouille. Il se calma et cessa d'agiter sa trompe. L'eau redevint calme, peu à peu le sable retomba.  Tout au fond du ruisseau, l'éléphant vit son oeil, intact. Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite, à sa place.  Sans oublier de remercier la grenouille verte.

Moralité :  se précipiter pour résoudre un problème nous rend parfois aveugles et attendre que la situation s'éclaire nous apporte bien souvent la solution : à bon entendeur, salut !!!!!!!

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Sur ces considérations d'ordre philisophique, la balade continue avec une montée douce sur cette piste bordée de buis, pins et chênes verts.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Au détour du chemin, on aperçoit la chapelle de Notre Dame du Cros entourée de falaises propices à l'escalade.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Sur les bords de la piste, des plaques de marbre semblent abandonnées et certains s'en serviraient bien, qui sait, comme pierres tombales ?

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Un passage étroit et nous entrons dans une ancienne carrière aujourd'hui abandonnée.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016
RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Alain en profite pour expliquer l'utilisation d'un morceau de marbre comme "baromètre" ( une invention tirée de ses racines vosgiennes, encore utilisée dans ces contrées lointaines et peu évoluées de l'Est ). 

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

        Belle vue sur la plaine et l'Alaric en toile de fond sous un ciel un peu brumeux  ( comme le fameux baromètre cité plus haut ).

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

La balade reprend au milieu des blocs de marbre.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Nous passons à proximité de vestiges d'une époque extrêmement lointaine. Il s'agit des restes d'une enceinte bâtie en pierres, à gauche sur la photo, à une époque dite Protohistorique.

 La Protohistoire est une époque qui succède à la Préhistoire ( apparition et évolution de l'espèce humaine de - 7 000 000  à - 2200 ans ) et qui précède l'Histoire ( de - 50 à aujourd'hui ).  Pour la France, la protohistoire se situe aux époques dites de l'Age du Bronze et du Fer , environ de - 2200 ans à - 50 ans .  Ce sont les Romains qui ont apporté l'écriture aux tribus celtes qui peuplaient ce territoire.

Cette enceinte d'environ 140 m de long a été édifiée entre le 7e et le 6e siécle avant JC, sur un promontoire dominant la plaine de 300m environ. Le mur restant est constitué de pierres sèches en marbre.    Pour de plus amples informations, voir la revue : " Documents d'Archéologie Méridionale "  Article de Jean Gasco sur Caunes.

Quand aux 2 personnages qui posent devant l'écriteau et semblent en prière, ils préfigurent peut-être le profil et la morphologie des habitants de cette contrée à cette époque mais ceci n'est qu'une interprétation personnelle sans aucune référence historique. Par contre, toutes 2 se prénomment MARIE, comme la Vierge à qui est dédiée la chapelle du Cros. Coîncidence ?

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Arrivés au sommet, une petite halte pour se restaurer et souffler un peu.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

A l'arrière-plan, on peut remarquer la présence d'un cairn suffisamment original pour qu'on s'y attarde : on semble y déceler un visage dessiné sur la pierre de derrière et qui nous regarde avec curiosité et crainte. Est-ce une illusion ? 

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Nous quittons la piste pour un chemin plus étroit qui s'enfonce dans la maquis.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016
RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Vue sur le canyon dans lequel coule le ruisseau du Cros, en ce moment bien fourni.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Après une descente et une remontée raides dans le canyon, histoire de randonner un peu, nous repartons vers la chapelle. 

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

L'entrée du canyon vu du bas du sentier et dans la roche, on remarque l'emplacement d'une statue de la Vierge pour le moment absente.......

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Une aire aménagée pour le pique-nique nous accueille. L'eau y est partout présente en ce printemps humide ; que ce soit le ruisseau ou la source, tout coule, tout baigne. Cela laisse Syd rêveur et lui rappelle sans doute son Ecosse natale ( sans le soleil ).

Dans un coin, dénichée par Francine, on aperçoit une muraille fermée par un portail en fer : c'est là que se trouve la source aux vertus soi-disant miraculeuses à l'origine du caractère sacré et religieux de ce lieu. 

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016
RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Et c'est le moment tant attendu de se restaurer, précédé d'un apéro tout comme il faut, avec moultes jus de fruits et cacahuètes. Et de goûter au jambon de pays préparé par notre cuistot Gilbert accompagné d'un rosé de Ventenac : un régal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Et aussitôt, les effets des jus de fruits se font sentir, les langues se délient, les visages s'éclairent de sourires malicieux et les ennemis d'hier ( le Teuton et l'Ibère ) se réconcilient. La magie du lieu sans doute !

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Un hôte des lieux vient même nous rendre visite, s'attendant peut-être à récupérer quelques miettes : il s'agit d'un Pinson des arbres, Passereau de la famille des Fringillidés. Il se nourrit surtout de graines et se rencontre dans les forêts, parcs, vergers et celui-ci semble être un mâle à cause de son plumage coloré.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Et nous reprenons la route pour le 2e circuit de cette journée : la visite accompagnée d'une carrière. Nous rejoignons le chemin qui y mène, bordé de sculptures aux formes originales.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Et voilà que nos " Alains "  n'hésitent pas à poser pour la postérité, se prenant pour les fondateurs de la ville de Caunes, à l'abri de leur mère lionne.

Se prennent-ils pour les Romulus et Rémus nourris par la louve de Rome : quelle ressemblance frappante !  Mais quel orgueil et quelle vanité tout de même à vouloir se comparer aux fondateurs de cette ville illustre !!!!!!!!!!!!!!!!!

NB : les Alains étaient un peuple barbare de cavaliers nomades venus au 4e siècle d'Asie centrale ( l'actuelle Ossétie ), chassés par les Huns, et qui alliés aux Vandales ravagèrent la Gaule puis l'Hispanie et même l'Afrique du Nord.  Un historien romain les décrit comme grands, blonds, courageux mais très belliqueux, impitoyables avec les faibles et les vieillards, ignorant le travail de la terre, vivant dans des chariots et accoutumés à scalper leurs adversaires ( sans commentaires !!!!!! ).

Alain le grand dit Romulus à gauche et Alain le petit dit Rémus à droite.Alain le grand dit Romulus à gauche et Alain le petit dit Rémus à droite.

Alain le grand dit Romulus à gauche et Alain le petit dit Rémus à droite.

Revenons sur terre pour entamer la visite commentée d'une carrière par les membres bénévoles de l'association : "les marbrières de Caunes". Et tout débute autour d'une table sur laquelle ont été posés quelques échantillons de marbre de l'endroit.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Les explications fournies sont accompagnées de documents bien présentés, faciles à lire .

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

On commence par les origines de la formation du marbre. Celui de CAUNES est d'origine marine et renferme donc des fossiles.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Il suffit de vaporiser un peu d'eau sur la roche pour qu'elle retrouve son éclat.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Nous entrons ensuite sur le site d'extraction.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Notre commentateur nous présente, documents à l'appui, l'aspect industriel du marbre : les techniques d'extraction, de transport et de polissage.

C'est l'occasion pour lui de souligner les aspects néfastes de cette industrie sur les populations du village, décimées par les maladies liées au travail de cette roche et qui entraîna un rejet certain et pendant longtemps de cette industrie.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016
RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Puis, nous arpentons le site sur lequel ces bénévoles ont reconstitué le dispositif de découpage des blocs par un fil hélicoïdal, à l'aide d'un système de poulies..

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016
RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Et nous terminons par le système qui actionnait le cable.

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

La photo souvenir avec nos guides super sympas et motivés. D'excellents pédagogues !

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

Encore une rando facile, instructive et ensoleillée, qui a semblé plaire à nos " randonneurs d'un jour " .  Il ne nous reste plus qu'à prendre notre " envol " ( titre de cette sculpture ).

RANDO du MARBRE à CAUNES 16 Mai 2016

A bientôt.

 

Jacques dit le Cathare.

Publié dans Compte-rendu de balade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 20/05/2016 17:55

Ah j'ai raté cette belle escapade! mais la voilà gravée dans le marbre du présent blog. Bravo Jacques et merci!

chantal 20/05/2016 17:20

nb : la carrière rose de la photo où vous posez,est encore en activité, Albert Dilax votre guide et son ami le technicien savant, a du vous le dire, la carrière où posent les 2 marie est la carrière dite du Roy, d'où furent extraites les colonnes de Versailles, l'eau de la source miraculeuse grillagée, s'écoule d'un robinet en bas du mur où une dame se tient debout et termine dans le ruisseau. beau reportage, merci.
Dans les canyon vivent et nichent un couple d'aigles royaux et des aigles de Bonnely

Jacques le Cathare 23/05/2016 15:11

Bonjour chère lectrice de notre blog

Je viens rectifier, après recherches, certaines de vos remarques :
1. La carrière que nous avons visité le matin et dans laquelle nous avons pris la photo de groupe n'est pas du tout en activité, son entrée est barrée par des blocs de marbre et envahie de mauvaises herbes, c'est la carrière de la Boriette.
2 . Nos 2 camarades que j'ai prises en photo sont devant l'écriteau des ruines de l'enceinte protohistorique du Cros, il n'y a pas de carrière à cet endroit.
3 . La carrière du Roy est plus loin et nous ne l'avons pas du tout visité ce jour là mais au cours d'autres balades il y a 1 an ou 2.
4 . La source dite miraculeuse se trouve bien à cet endroit mais nous n'avons pas pu s'en approcher à cause de l'eau qui coulait à travers cette porte grillagée. J'y retournerai dès que j'en aurai l'occasion pour vérifier.
5 . J'ai entendu parler des aigles de Bonelli ( et non Bonnely ) que la LPO a recensé dans ce département mais nous n'avons pas pu les observer. Ce lieu de ND du Cros correspond à l'habitat caractéristique de cette espèce et nous espérons les voir à l'occasion d'une autre visite.
Amicalement.