Pic de Nore, 17 novembre 2016

Publié le par Les Godillots

Rectifions d'emblée: cette fameuse rando déroule 19,300 km! et non 17. Le virtuel est trompeur!

Rectifions d'emblée: cette fameuse rando déroule 19,300 km! et non 17. Le virtuel est trompeur!

Un temps splendide augure d'une rando agréable.

Un temps splendide augure d'une rando agréable.

Nous sommes  10  valeureux ce matin et pleins d'entrain      (mais aussi avec un soupçon d'inquiétude...) lorsque nous démarrons à Castans, dans le Haut Minervois.

Castans est un endroit que nous connaissons déjà : voir "La boucle des ruisseaux" (http://www.les-godillots-baladeurs.com/article-la-boucle-des-ruisseaux-castans-24-juin-2012-107591910.html )

 ou "Castans-Laviale"  (http://www.les-godillots-baladeurs.com/2015/10/castans-laviale.html)

Et nous emprunterons parfois  les mêmes chemins au cours de notre boucle. Mais le sujet, c'est d'abord le Pic de Nore! Un des plus hauts sommets de l'Aude, dans la Montagne Noire (1211 m.)   Mauvais souvenir pour quelques-uns et appréhension pour d'autres. 

Le grand soleil  est en tout cas très engageant. Nous traversons Castans le coeur léger.

Petit resto fleuri à vendre.  Petite chapelle reposant dans son écrin d'automne
Petit resto fleuri à vendre.  Petite chapelle reposant dans son écrin d'automne

Petit resto fleuri à vendre. Petite chapelle reposant dans son écrin d'automne

Voilà la carte postale du jour : forêt de châtaigniers, eaux vives des ruisseaux
Voilà la carte postale du jour : forêt de châtaigniers, eaux vives des ruisseaux

Voilà la carte postale du jour : forêt de châtaigniers, eaux vives des ruisseaux

Alain nous débusque le "couderle" . De l'occitan je suppose, pour le Clitocybe nébuleux. Un piètre comestible semble-t-il.

Alain nous débusque le "couderle" . De l'occitan je suppose, pour le Clitocybe nébuleux. Un piètre comestible semble-t-il.

On emprunte des sentiers accueillants et  parfois avec encore des fleurs, près des habitations comme ces Sternbergia lutea ou faux crocus qui éclosent à l'automne.
On emprunte des sentiers accueillants et  parfois avec encore des fleurs, près des habitations comme ces Sternbergia lutea ou faux crocus qui éclosent à l'automne.

On emprunte des sentiers accueillants et parfois avec encore des fleurs, près des habitations comme ces Sternbergia lutea ou faux crocus qui éclosent à l'automne.

Et dans notre lente mais sûre ascension... les Pyrénées enneigées.

Et dans notre lente mais sûre ascension... les Pyrénées enneigées.

Magnifique automne. Comme on monte, monte, monte..., le nez pointe plutôt vers le sol. Les bogues de châtaignes dessinent des fleurs.
Magnifique automne. Comme on monte, monte, monte..., le nez pointe plutôt vers le sol. Les bogues de châtaignes dessinent des fleurs.

Magnifique automne. Comme on monte, monte, monte..., le nez pointe plutôt vers le sol. Les bogues de châtaignes dessinent des fleurs.

Les amanites tue-mouches en dessinent d'autres, trompeuses... Les sous-bois abritent toute une vie secrète, palpable...
Les amanites tue-mouches en dessinent d'autres, trompeuses... Les sous-bois abritent toute une vie secrète, palpable...

Les amanites tue-mouches en dessinent d'autres, trompeuses... Les sous-bois abritent toute une vie secrète, palpable...

Nous avons  ascensionné pendant des heures... et c'est pervers parce que ce dénivelé qui mordille et ronge les mollets n'est pas très visible! Damned, on ne peut même pas  poser en victimes, devant l'appareil photo, en posture difficile. 

Un certain moment, Alain C. pense qu'il faut accélérer le pas car nous sommes encore loin du sommet et le jour tombe vite... Hum hum, à ce stade, nous sommes déjà à moitié comateux! Les mollets et les miens en tout cas. "Profitons, dit-il, du terrain plat pour avancer".   Manque de bol. 

D'autant que nous pénétrons dans un bois magique. Une pinède... Non : une "pessière", lieu planté d'épicéas. 

Les Godillots pénètrent dans un univers qui hésite entre  le soleil  et de soudaines brumes

Les Godillots pénètrent dans un univers qui hésite entre le soleil et de soudaines brumes

La lumière joue à cache cache. Facile dans ce bois aux mille troncs.
La lumière joue à cache cache. Facile dans ce bois aux mille troncs.

La lumière joue à cache cache. Facile dans ce bois aux mille troncs.

On comprend les peintures religieuses du moyen-âge... Mais qui observe encore ces effets de lumière aujourd'hui? Pour l'heure, c'est moi et je perds le groupe. Va falloir courir pour le rattraper! Ou prier?
On comprend les peintures religieuses du moyen-âge... Mais qui observe encore ces effets de lumière aujourd'hui? Pour l'heure, c'est moi et je perds le groupe. Va falloir courir pour le rattraper! Ou prier?

On comprend les peintures religieuses du moyen-âge... Mais qui observe encore ces effets de lumière aujourd'hui? Pour l'heure, c'est moi et je perds le groupe. Va falloir courir pour le rattraper! Ou prier?

Allez, je traîne encore un peu, cette tendre mousse appelle,  puis je cours...
Allez, je traîne encore un peu, cette tendre mousse appelle,  puis je cours...

Allez, je traîne encore un peu, cette tendre mousse appelle, puis je cours...

Et là, sans crier gare, le gris s'épaissit. O secours!

Et là, sans crier gare, le gris s'épaissit. O secours!

Merci Mon Dieu :-)

Merci Mon Dieu :-)

 

Un humain se détache, je suis sauvée.

Notre Président est lui aussi à la traîne, soumis au péché de gourmandise.

Mais celle-ci n'est hélas pas payante : ce que l'on croyait être des chanterelles, ne sont que des fausses...

Ne reste plus qu'à rejoindre les autres, déjà sortis du bois et de la poisse.

Encore un petit effort, nous sommes presqu'au sommet. Dominique profite de la petite pause pour cueillir le houx.
Encore un petit effort, nous sommes presqu'au sommet. Dominique profite de la petite pause pour cueillir le houx.

Encore un petit effort, nous sommes presqu'au sommet. Dominique profite de la petite pause pour cueillir le houx.

Puis Jeannot s'assied, décidé... et tout le monde l'imite. Beau petit groupe auto-géré :-) avec une parfaite parité. Le soleil, le pique-nique et le vin vont nous requinquer

Puis Jeannot s'assied, décidé... et tout le monde l'imite. Beau petit groupe auto-géré :-) avec une parfaite parité. Le soleil, le pique-nique et le vin vont nous requinquer

Car il va encore nous  falloir assurer ce dernier raidillon vers Soyouz! Le paysage est couvert de landes, typiques des sommets.
Car il va encore nous  falloir assurer ce dernier raidillon vers Soyouz! Le paysage est couvert de landes, typiques des sommets.

Car il va encore nous falloir assurer ce dernier raidillon vers Soyouz! Le paysage est couvert de landes, typiques des sommets.

Au-delà des landes et des arbres, derrière les collines, le Tarn

Au-delà des landes et des arbres, derrière les collines, le Tarn

Devant nous, notre engin spatial, qui n'est autre qu'une antenne émettrice.

Devant nous, notre engin spatial, qui n'est autre qu'une antenne émettrice.

Il y a au total 7 émetteurs qui nous permettent de capter les programmes TV et radio. Chaque jour, le site est contrôlé par des techniciens  pour en assurer la maintenance.

Mais ça, c'est aujourd'hui...et on ne peut s'empêcher de penser à la BD de Hergé: "On a marché sur la lune".  Hier, c'étaient plutôt les légendes qui animaient le lieu.

En voici deux, extraites du site : http://polymathe.over-blog.com/article-21219975.html

La légende de la Fée Nore.

 

La géologie nous dit que la montagne s’est constitué lorsque des terrains métamorphiques (gneiss et micaschiste) se sont trouvé exhaussés à l’ère tertiaire (formation des Pyrénées). Mais la tradition des anciens l’attribue à l’action d’une fille du rêve, la fée Nore. Deux versions de la légende existent.

 

Dans la première, la fée Nore, désolée par les atteintes que le vent de Cers porte aux cultures, fiche sa pique dans le sol. Les rochers, comme attirés par une force magnétique, viennent se placer par magie autour de la pique et deviennent… la pique de Nore, ou le pic de Nore.

 

Dans la deuxième version, Nore, Bug et Arach se plaignent à Jupiter des ravages occasionnés par le vent de Cers sur les cultures humains. Jupiter, fort courroucé d’être ainsi importuné, change Nore, Bug et Arach en montagne. Si Bug et Arach deviennent le sommet de Bugarach, Nore se métamorphose en pic de Nore.

 

Ceci dit, ces légendes ne m’ont jamais semblé très anciennes ni très authentiques…

 

 

Soyouz vu de près.

Et nous, on va se militer aux 1211 mètres d'altitude!

Le Pic de Nore rivalise avec les trois autres hauts sommets de l'Aude : les Madrès (2469 m), le   Pech de Bugarach (1230 m) et le Mont Tauch (917 m) .

Vue sur la plaine et les Pyrénées

Vue sur la plaine et les Pyrénées

Table d'orientation pour des Godillots contents de pouvoir enfin descendre, sitôt le dos tourné!

Table d'orientation pour des Godillots contents de pouvoir enfin descendre, sitôt le dos tourné!

La preuve

La preuve

Avec cette fois le temps d'admirer
Avec cette fois le temps d'admirer

Avec cette fois le temps d'admirer

Voire même: de cueillir le houx de Noël  et flâner parmi les coloris d'automne  Voire même: de cueillir le houx de Noël  et flâner parmi les coloris d'automne

Voire même: de cueillir le houx de Noël et flâner parmi les coloris d'automne

Voici aussi un choix illimité de sapins de Noël...

Voici aussi un choix illimité de sapins de Noël...

Voilà peut-être le fameux géant qui aurait vécu, dans les temps immémoriaux, au Pic de Nore... Un Dieu tutélaire, à l'allure inca que Sid a découvert.

Voilà peut-être le fameux géant qui aurait vécu, dans les temps immémoriaux, au Pic de Nore... Un Dieu tutélaire, à l'allure inca que Sid a découvert.

Des papés (mais des papés modernes bien équipés) contents de leur rando!

Des papés (mais des papés modernes bien équipés) contents de leur rando!

Nous aussi d'ailleurs, même s'il m'a fallu trois jours pour  m'en remettre!

Merci à nos deux guides du jour: Jean et Alain et au grand Alain pour l'itinéraire. 

 

Dominique

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article