Talairan : le Sentier du Facteur, 16 février 2017

Publié le par Les Godillots

17.7 Km, Dénivelé: 360 m. Go pour la grande boucle dans les belles Corbières.

17.7 Km, Dénivelé: 360 m. Go pour la grande boucle dans les belles Corbières.

Départ de la rando: cave coopérative. Nous sommes 21! Un record en ce mois de février. Mais le soleil y est pour quelque chose. Puis la sève commence à monter, on veut en découdre!

Départ de la rando: cave coopérative. Nous sommes 21! Un record en ce mois de février. Mais le soleil y est pour quelque chose. Puis la sève commence à monter, on veut en découdre!

Talairan : le Sentier du Facteur, 16 février 2017

Sur ce premier panneau d'interprétation (une dizaine au total), on repère bien les trois variantes pour cette rando appelée "Le sentier du facteur": 10, 14 ou 17 km. Les Godillots vont assurer les 17km, mais certains seront contents de voir le facteur rentrer chez lui!

Ce fil rouge du facteur est génial : on ne marche pas pour marcher ; on rend hommage aussi aux anciens, à ce passé rural pas si ancien, même pas 100 ans...

Pour preuve: nous ne marchons pas longtemps pour trouver le premier panneau que les Godillots lisent avec beaucoup d'attention!
Pour preuve: nous ne marchons pas longtemps pour trouver le premier panneau que les Godillots lisent avec beaucoup d'attention!

Pour preuve: nous ne marchons pas longtemps pour trouver le premier panneau que les Godillots lisent avec beaucoup d'attention!

En effet, le petit gibier est aux abonnés absent...

En effet, le petit gibier est aux abonnés absent...

Petit quizz: de quoi s'agit-il?

Petit quizz: de quoi s'agit-il?

Deuxième panneau qui nous décrit le quotidien de la campagne. Un vestige de maison dans un superbe paysage laisse à penser qu'on y a vécu avec bonheur, à défaut d'argent...
Deuxième panneau qui nous décrit le quotidien de la campagne. Un vestige de maison dans un superbe paysage laisse à penser qu'on y a vécu avec bonheur, à défaut d'argent...

Deuxième panneau qui nous décrit le quotidien de la campagne. Un vestige de maison dans un superbe paysage laisse à penser qu'on y a vécu avec bonheur, à défaut d'argent...

Talairan : le Sentier du Facteur, 16 février 2017
Jean admire un vieux genévrier cade (Juniperus oxycedrus)

Jean admire un vieux genévrier cade (Juniperus oxycedrus)

Je signale la présence d'un des plus vieux genévriers cades du Sud de la France, à Opoul-Périllos, de 1600 ou 1800 ans...

Pourquoi ne pas organiser un de ces jours une rando  et pique-niquer à l'ombre de ce Papet? D'autant qu'on y trouve un bon muscat!  

« Si vous allez dans les Corbières n’hésitez pas à passer par le domaine du vieux genévrier on vous indiquera le trajet pour accéder au genévrier et vous pourrez déguster un excellent muscat et du très bon vin. » –

Le panneau suivant nous informe sur le Hameau de Tréviac qui devait être bien plus beau qu'aujourd'hui où le négligé l'emporte!Le panneau suivant nous informe sur le Hameau de Tréviac qui devait être bien plus beau qu'aujourd'hui où le négligé l'emporte!
Le panneau suivant nous informe sur le Hameau de Tréviac qui devait être bien plus beau qu'aujourd'hui où le négligé l'emporte!

Le panneau suivant nous informe sur le Hameau de Tréviac qui devait être bien plus beau qu'aujourd'hui où le négligé l'emporte!

Vous avez dit "argelat" ou "argalat"?

Petite leçon de botanique en occitan :

L'ajonc se dit "argelat" (une variante dans l'Aude : "argalat"??)

Composés: ajonc épineux loc. BOT, se dit " espinòla" nom f.; ajonc d'europe loc. BOT se dit  "agadèus" nom m.; terrain couvert d'ajoncs loc. se dit  "argelatièra" nom f.; terrain couvert d'ajoncs d'europe loc, se dit "agadeussièra" nom f.

 Ne pas confondre avec "genèsta": le genêt d'Espagne

Donc, cet "argelat" désigne le Calicotome spinosa, (calicotome épineux, cytise épineux)

Donc, cet "argelat" désigne le Calicotome spinosa, (calicotome épineux, cytise épineux)

et ça, c'est bien le Genista scorpius (genêt scorpion) qui n'est pas encore en fleurs. Francine avait raison! C'est aussi un "ar-ga-lat" :-)

et ça, c'est bien le Genista scorpius (genêt scorpion) qui n'est pas encore en fleurs. Francine avait raison! C'est aussi un "ar-ga-lat" :-)

Séquelles des grosses pluies, voilà des galets mouillés pour une jolie pose collective.
Séquelles des grosses pluies, voilà des galets mouillés pour une jolie pose collective.

Séquelles des grosses pluies, voilà des galets mouillés pour une jolie pose collective.

Un nouveau panneau nous rappelle que nous sommes dans la garrigue, pays du kermès

Un nouveau panneau nous rappelle que nous sommes dans la garrigue, pays du kermès

Kermès, ou chêne nain  (Quercus coccifera)

Kermès, ou chêne nain (Quercus coccifera)

Je ne sais pas trop si c'est bien un havre...Les p'tits vieux  semblent un gibier de choix et le cactus est criblé de trous de balle :-)
Je ne sais pas trop si c'est bien un havre...Les p'tits vieux  semblent un gibier de choix et le cactus est criblé de trous de balle :-)
Je ne sais pas trop si c'est bien un havre...Les p'tits vieux  semblent un gibier de choix et le cactus est criblé de trous de balle :-)

Je ne sais pas trop si c'est bien un havre...Les p'tits vieux semblent un gibier de choix et le cactus est criblé de trous de balle :-)

Dernier panneau sur les cultures fruitières avant la pause  déjeuner. Nous sommes justement dans une amandaie et les arbres sont des fameux pépères!

Dernier panneau sur les cultures fruitières avant la pause déjeuner. Nous sommes justement dans une amandaie et les arbres sont des fameux pépères!

Bon... l'endroit du pique-nique n'est pas génial, mais quand on a faim et qu'on veut du soleil, on se plante comme des oignons et on savoure ce moment. Petit focus sur le gobelet de Marie-Agnès. Un pépère aussi et qui a connu la guerre!
Bon... l'endroit du pique-nique n'est pas génial, mais quand on a faim et qu'on veut du soleil, on se plante comme des oignons et on savoure ce moment. Petit focus sur le gobelet de Marie-Agnès. Un pépère aussi et qui a connu la guerre!
Bon... l'endroit du pique-nique n'est pas génial, mais quand on a faim et qu'on veut du soleil, on se plante comme des oignons et on savoure ce moment. Petit focus sur le gobelet de Marie-Agnès. Un pépère aussi et qui a connu la guerre!

Bon... l'endroit du pique-nique n'est pas génial, mais quand on a faim et qu'on veut du soleil, on se plante comme des oignons et on savoure ce moment. Petit focus sur le gobelet de Marie-Agnès. Un pépère aussi et qui a connu la guerre!

Nous reprenons la route car nous sommes loin du compte en kms... On se plaît à rêver : certains se reposent dans la vallée...

Nous reprenons la route car nous sommes loin du compte en kms... On se plaît à rêver : certains se reposent dans la vallée...

Pffft, Il fait chaud! Inconcevable en février, non?

Pffft, Il fait chaud! Inconcevable en février, non?

Pour le coup, on aimerait aussi "se ventrouiller dans la boue"

Pour le coup, on aimerait aussi "se ventrouiller dans la boue"

Une des premières printanières : l'Erodium bec-de-grue (Erodium cicutarium). A voir les  fruits, on comprend le surnom de "bec de grue" ou "de cigogne"

Une des premières printanières : l'Erodium bec-de-grue (Erodium cicutarium). A voir les fruits, on comprend le surnom de "bec de grue" ou "de cigogne"

Le paysage typique des Corbières. Au loin l'Alaric si je ne me trompe. Nous redescendons vers Talairan
Le paysage typique des Corbières. Au loin l'Alaric si je ne me trompe. Nous redescendons vers Talairan

Le paysage typique des Corbières. Au loin l'Alaric si je ne me trompe. Nous redescendons vers Talairan

Avec pause "senteur"

Avec pause "senteur"

Deux autres précoces donc: la fleur de l'amandier et celle du souci des champs (Calendula arvensis)
Deux autres précoces donc: la fleur de l'amandier et celle du souci des champs (Calendula arvensis)

Deux autres précoces donc: la fleur de l'amandier et celle du souci des champs (Calendula arvensis)

Bouhhhh, on commence à fatiguer. Encore deux kms!

Bouhhhh, on commence à fatiguer. Encore deux kms!

Des tronçons caillouteux font diversion...

Des tronçons caillouteux font diversion...

La vue sur les vignes aussi où la roquette blanche  (Diplotaxis erucoides) explose. Le dernier panneau nous parle d'ailleurs du travail de la vigne.

La vue sur les vignes aussi où la roquette blanche (Diplotaxis erucoides) explose. Le dernier panneau nous parle d'ailleurs du travail de la vigne.

OUF, enfin arrivés à Talairan. Un petit coup d'oeil sur son célèbre lavoir, dit "en pétales"

OUF, enfin arrivés à Talairan. Un petit coup d'oeil sur son célèbre lavoir, dit "en pétales"

Plus seyant en été... (photo trouvée sur le net)

Plus seyant en été... (photo trouvée sur le net)

Après le cercle, la rectitude. Normale pour une école! Mais il y a le bleu du ciel, incomparable.

Après le cercle, la rectitude. Normale pour une école! Mais il y a le bleu du ciel, incomparable.

On a bien mérité de refaire le sentier, oui, oui, oui, mais en 7' chrono et sur fond de chants occitans

Dominique

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Commenter cet article