Labastide Rouairoux 1Juin2017

Publié le par Les Godillots

Labastide Rouairoux 1Juin2017
Labastide Rouairoux 1Juin2017

Je vais vous raconter une belle histoire dont vous avez tous entendu parler mais dans des versions plus enfantines : l'histoire de " Martine et ses 7 nains ".

Par un matin nuageux, ils partirent joyeux à la découverte de la forêt de Beson, sous la protection de leur Blanche Neige.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils traversèrent le village encore endormi et désert, sans faire de bruit.

Labastide Rouairoux 1Juin2017

Nous retrouvons "Michel le timide", "Giuseppe le joyeux"et "Jean-Jacques le dormeur"  en queue de peloton tandis que devant, un certain "Jean le grincheux" avait sa mine des mauvais jours.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils atteignirent enfin le chemin de la forêt, se souciant peu de leur Blanche Neige qui "traînait déjà un peu la patte".

Labastide Rouairoux 1Juin2017

Arrivés à un croisement, ils soufflèrent un peu et se concertèrent, ne semblant pas tout à fait d'accord sur le chemin à suivre. ( comme cela leur arrivait souvent d'ailleurs !!! ).

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Bref : les voilà repartis malgré tout, revigorés par le retour du soleil et la beauté des paysages.

Labastide Rouairoux 1Juin2017
Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Chemin faisant, ils rencontrèrent des créatures végétales à l'allure peu engageante : certaines bourrées de piquants agressifs, d'autres à l'aspect bizarre d'artichaut ou de présentoir pour cacahuètes.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Voilà la forêt qui s'annonce : spectacle pas très rassurant !!!  Des débris amoncelés, de quoi nourrir de nombreuses fourmilières.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Vues de près, ces bestioles n'ont pas l'air si inoffensives que cela.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Heureusement, ils firent d'autres rencontres plus belles !

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Nouvelle halte, histoire de faire le point : les visages ont l'air serein, "Giuseppe le Joyeux" raconte ses blagues mais "Jean le prof" semble soucieux et "Alain atchoum" plutôt perplexe.

Labastide Rouairoux 1Juin2017

La forêt est ici plus verte car plus humide : c'est le royaume des fougères.

Labastide Rouairoux 1Juin2017
Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils sortirent enfin de la forêt et de son atmosphère oppressante et le ciel bleu apparut.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Au loin, le Pic de Nore ( bizarre, il y a 2 tours au lieu d'1, hallucination ? ) et la vallée vers Rouairoux.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

La piste est maintenant fleurie de genêts. Par ci, par là, des digitales.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Un être impressionnant qui ressemble à un géant prêt à les écraser : ce n'est qu'un hêtre mais de belle taille.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Il est temps de se restaurer : Blanche Neige Martine a bien fait les choses et voilà tout son monde rassemblé, enfin presque. Un des nains est toujours manquant, que lui est-il arrivé ?

Labastide Rouairoux 1Juin2017
Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Après d'interminables discussions et sans se soucier du sort de l'absent, le groupe reprend la route et pénètre à nouveau dans la forêt.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Tout à coup, une découverte insolite mais pleine de tristesse : un "godillot" abandonné. Il semble vouloir leur indiquer une direction.

Labastide Rouairoux 1Juin2017

Et peu après, à moitié dissimulée dans la végétation, une mystérieuse cabane en bois sur pilotis. Et des silhouettes familières les accueillent avec des "mèèèèèès".

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils ont découvert un petit paradis où les moutons sont rois !!!!!!!!.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils le quittèrent avec regret.

Labastide Rouairoux 1Juin2017

Pour un peu plus loin tomber sur un objet bizarre : une espèce d'étendoir recouvert de bouts de tissus multicolores qui attire la curiosité de notre Blanche Neige. Il semblerait que ce soient des drapeaux de prières.

Dans la tradition du bouddhisme tibétain, ces tissus imprimés étaient suspendus à des mâts sur des sommets, cols, croisements de chemins, maisons, de façon que le vent emporte vers les dieux les prières et les textes  qui y sont imprimés. Ce sont des objets sacrés qui doivent être respectés et surtout pas jetés, seulement brûlés pour que la fumée disperse leurs bienfaits sur le reste de l'humanité.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Les nains et leur Blanche Neige les contemplèrent avec respect et curiosité, fidèles à leur tradition puis passèrent leur chemin. Ils atteignirent alors un hameau, lui aussi désert, avec de drôles d'habitations ( des maisons pour nains ????? ).

Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils continuèrent leur route à l'ombre de la forêt.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Ils durent traverser un gué au pied d'une cascade et "Michel le timide", pour prouver son audace, voulut à tout prix goûter à cette eau soit disant miraculeuse, au risque d'une chute qui malheureusement ne vînt pas.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Le soleil s'était remis à briller et ils arrivèrent au paradis des papillons : il y en avait de toutes les couleurs.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Mais le tonnerre commençait à gronder et Blanche Neige leur demanda de presser le pas : il était temps de rentrer.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

Et pour finir, le paradis des canards.

Labastide Rouairoux 1Juin2017Labastide Rouairoux 1Juin2017

L'occasion pour Blanche Neige Martine de leur conter l'histoire du coq et du canard :

Un jour, un coq et un canard allèrent se promener au bord du fleuve. Tout en marchant, le coq se vantait de sa beauté. Il se moquait du canard :

- Avec tes pattes qui ressemblent à des feuilles d’arbre et ta démarche dandinante, tu es ridicule !

Le canard répondait : - Tu as une paire d’ailes magnifiques ! Avec elles, tu dois pouvoir voler très haut !

Le coq, plein d’orgueil, ne voulait pas avouer sa faiblesse. Il prit son élan afin d’atteindre l’autre rive du fleuve et de montrer ainsi ses capacités.

Au beau milieu du fleuve, il tomba. Comme il ne savait pas nager, il sombra, coula, criant : - Au secours !

Le canard vint à sa rescousse et lui dit : - C’est grâce à ces vilaines pattes que je t’ai sauvé.

Le coq resta coi, rougit de honte. Depuis lors, les coqs n’osent plus se vanter et ont la crête rouge.

 

C'est sur ces belles paroles (à méditer) et sous une pluie de plus en plus forte que s'acheva la balade des 7 nains et Blanche Neige.

Histoires et images de Jacques.

 

( Toute ressemblance avec des personnes existantes n'est que pure coïncidence. )

 

 

PS : le 7e nain n'a toujours pas été retrouvé d'où son surnom de Simplet ??????.

 

Publié dans COMPTE RENDU DE BALADE

Commenter cet article

Dominique 18/06/2017 11:40

C'est une belle fable Jacques! et qui me rappelle un bien joli coin, royaume de la fraîcheur... par les temps qui courent, ça fait du bien.

jean-jacques 17/06/2017 18:16

Le 7eme ne serait-il pas le narrateur ? auquel cas le comte est bon !

godillots 17/06/2017 11:49

texte très bien tournés ,la pauvre blanche neige .la fable sur le coq est pas mal ?