Le Roc de Peyremaux Nov2017

Publié le par Les Godillots

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Ce Dimanche de Novembre, une dizaine de Godillots a décidé de "prendre de la hauteur" autour du Roc de PEYREMAUX, à une altitude qui oscille entre 850m et 1000m.

Départ, sous un ciel maussade et un air frisquet, de l'aire de stationnement du Col de Salettes.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous empruntons une large route forestière, bordée d'épicéas, de hêtres et de chênes.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Premier carrefour à proximité de la Fontaine des 3 Evêques : direction le "Plo d'Enbayle" par le sentier d'interprétation

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Les documents suivants concernant ce sentier ont été élaborés par l'Office de tourisme de la Haute Vallée du Thoré à  Labastide-Rouairoux.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017

Belle route forestière aux couleurs automnales.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Le sous-bois avec son atmosphère humide est favorable au développement des mousses qui dessinent des formes étranges au pied des hêtres.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous abandonnons la piste pour un sentier en pente douce qui débouche sur un plateau ( km 3). Un panneau explicatif nous renseigne sur la faune et la flore.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Des éoliennes ont été implantées sur ces sommets exposés au vent.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous approchons du fameux Roc que nous allons contourner par le Sud.

Curieuse barre rocheuse de calcaire qui fait penser à une coulée !!!!!!

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous entamons une descente vers le Col situé à une altitude de 900m. 

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Au Col de la Croix de Sous, on bifurque pour entamer une rude montée. En bas, le village de Lespinassière.

Les Godillottes se préparent à partir à l'assaut.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Il est temps de reprendre des forces car des cris d'affamées se font entendre.

Le Roc de Peyremaux Nov2017

Les estomacs rassasiés, la montée par la route forestière de Sarraliou reprend.

Partout, les sangliers ont laissé des traces.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017

Jeannot dit " la fine gâchette" est toujours à l'affût, non pas de gibier, mais de quelques champignons qui sont plus que rares.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous atteignons la bifurcation avec la route forestière de Peyremaux ( km 9) : finie la montée.

Le Roc de Peyremaux Nov2017

Croisement avec la descente vers le Mémorial d'Albine.

Les hêtres ont ici des formes tentaculaires.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Et nous voici enfin au pied du géant. Le gros de la troupe décide de le gravir.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Au sommet, que voit-on ? Quelqu'un qui se prend pour le Messie !!!!!!!!   Mais qui n'est qu'un "nain juché sur les épaules d'un géant".

Au loin, le Pic de Nore ( 1211 m).

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Descente un peu délicate mais la roche est sèche, heureusement. Regroupement avant le départ.

Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Le soleil n'a fait que de timides apparitions et le vent marin souffle toujours.  Par ci, par là, on aperçoit quelques champignons isolés que personne ne daigne ramasser.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous quittons la route forestière pour un sentier jamais emprunté ( km 12 ): nous allons avoir des surprises !!!!!!!!  D'abord, une pente raide dans les broussailles, à vue de nez et de GPS.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017

Nous atteignons enfin un autre chemin, plus large mais qui va s'avérer très touffu et envahi de ronces. Il n'a pas du être emprunté depuis longtemps : les joies de la randonnée. Et on entend par intermittence quelques Godillottes râler.

Le Roc de Peyremaux Nov2017
Le Roc de Peyremaux Nov2017Le Roc de Peyremaux Nov2017

Au bout tout de même d'un petit km à jouer les échassiers, on rejoint la route forestière du départ, sous les soupirs de soulagement de certaines que je ne nommerai pas.

Le Roc de Peyremaux Nov2017

Une randonnée assez facile, souvent sur piste large.

A éviter la dernière portion, entre les km 12 et 14, par les randonneurs "pépères" et peu expérimentés, ce que ne sont pas nos Godillots toujours avides d'imprévus et de sensations fortes.

Finalement, nous n'avons rencontré aucun géant digne de ce nom mais fait une belle promenade.

 

Texte et photos de Jacques dit l'imparfait cathare.

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie 18/11/2017 15:40

Dommage que nous n'y fussions pas!!