TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Publié le par Les Godillots

24 janvier 2018 : Au programme, rando facile de 7,75 kilomètres sur la commune de Tourouzelle, le parcours s'avérant relativement plat.

 

En attendant l'arrivée de l'ensemble des randonneurs, petit tour dans le village. A la vue de ces panneaux de signalisation et d'affichage, comment ne pas penser à Jacques et à sa chère terre d'Occitanie:

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Tourouzelle, village viticole par excellence, (voir blog d'une précédente randonnée) conserve encore quelques vestiges témoins de son passé récent :

 

- les entrées voûtées de caves

 

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

- l'abreuvoir accolé à la fontaine

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

- les ferronneries ostentatoires

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

- les majestueuses maisons de maîtres

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

- Qui prête encore attention aux nombreuses variétés de portes présentes dans ces villages typiques?

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Aujourd'hui, le village comme beaucoup d'autres, a perdu son animation d'antan.

 

Pas un chat dans les rues. Ah si, un seul en quête de nourriture,...

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

... rejoint bientôt par les Godillots : 25 au total, un vrai record !

 

25,comme le département du Doubs, en alerte inondations ce jour-là, comme tant d'autres départements de l'est et du nord de la France, alors que le département de l'Aude est toujours concerné par la sécheresse. Le violent Cers qui a soufflé ces jours derniers a laissé place au vent d'Est, le « Grec » qui selon le dicton pourrait amener la pluie : « Grec, la pleja al bec ». Mais pas de pluie aujourd'hui, tout au plus un temps maussade.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Nous longeons les vignes avec leurs mazets....

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

…..avant d'emprunter un nouvel itinéraire. Aujourd'hui, pas de « plan B » mais un« plan J » comme Joëlle, Joëlle de Tourouzelle qui propose de nous conduire jusqu'aux berges de l'Aude. Nous arrivons alors à une micro-centrale hydroélectrique méconnue par beaucoup d'entre nous.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
Vue sur la passe à poissons

Vue sur la passe à poissons

Chaque dispositif de passe à poissons est construit pour inciter les poissons à passer de l'aval à l'amont (montaison) et tient compte des particularités des espèces migratrices et des sites. Dans le cas présent, il s'agit d'une passe à bassins successifs reliés entre eux par de petites chutes d'eau que les poissons, notamment poissons migrateurs, peuvent franchir sans peine.

 

Sur le site des Services de l'Etat, il est indiqué que les poissons migrateurs amphihalins (ou grands migrateurs) appartiennent à des espèces qui se déplacent entre les eaux douces et la mer afin de réaliser complètement leur cycle biologique. Toutes ces espèces se reproduisent en rivière et grossissent en mer sauf l’anguille qui grossit dans les cours d’eau et se reproduit en mer des Sargasses. Dans l’Aude, on compte 3 espèces principales : l'anguille, la lamproie, l'alose.

 

Après s'être attardé sur cette curiosité locale, le groupe reprend son chemin.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Jean-Jacques cherche quelques points de repères sur la carte, mais pas de soucis, notre guide locale connaît les lieux comme sa poche.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Joëlle nous conduit ainsi d'un pas alerte le long des chemins. Tourouzelle s'éloigne peu à peu :

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Très alerte le pas effectivement, car nous voilà maintenant en Normandie : les vignes ont fait place aux pommeraies !

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Tandis qu' « Eve » s'arrête pour cueillir la pomme, d'autres Godillots se renseignent sur la taille en cours des pommiers.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Nous apprendrons ainsi que sur le site, sont exploitées plusieurs variétés de pommes : chantecler, fuji, gala, golden, goldruch...

Sans rentrer dans le détail, la taille s'avère très technique, le but étant de rechercher un port retombant pour répartir la floraison. Au moment de la pollinisation, des ruches sont installées dans les vergers. A la fructification, un éclaircissage est effectué de manière à conserver une pomme sur cinq.

 

Puis, comme par miracle, nous retrouvons les vignes du Languedoc

 

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Quel est donc le secret pour se rendre si rapidement d'une région à une autre ? La réponse se trouve peut-être dans cette botte trouvée sur site : une botte de sept lieues ?

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Après la taille des pommiers, la taille des vignes :

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Passage près de la chapelle de Sainte-Cécile (Sainte-Cécile, patronne des musiciens), ...

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018
TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

en prenant garde pour une fois de ne pas marcher sur l'accotement, et pour cause !

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Tourouzelle est maintenant en vue avec l'église Notre Dame.

TOUROUZELLE- 24 janvier 2018

Un grand merci à Joëlle pour cette heureuse initiative et ce « plan J » qui nous aura fait parcourir au total 8, 300 kilomètres.

 

 

Daniel

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 29/01/2018 09:05

Waohhh, tu fais de Tourouzelle la France entière :-) Magnifique compte-rendu et ... instructif. Merci à toi