Mayronnes 24 mai 2018

Publié le par Les Godillots

L'itinéraire emprunte la boucle du sentier sculpturel de Mayronnes.

L'itinéraire emprunte la boucle du sentier sculpturel de Mayronnes.

Qui ne connaît pas ce sentier sculpturel dans les hautes Corbières?

C'est sa 24 édition cette année grâce à l'Association Hérésies, en partenariat avec Kavale des Corbières.

Son principe : placer à certains endroits stratégiques du parcours des oeuvres monumentales, certaines permanentes, d'autres ponctuelles.

Nous sommes une quinzaine. le temps n'est ni trop chaud ni froid, le top pour marcher!

Nous sommes une quinzaine. le temps n'est ni trop chaud ni froid, le top pour marcher!

D'emblée cet arbre mort réssuscité et totemisé par les mains de l'artiste!

D'emblée cet arbre mort réssuscité et totemisé par les mains de l'artiste!

Début du sentier. Vue sur le hameau de Mayronnes et petit coucou aux tortues en repos!
Début du sentier. Vue sur le hameau de Mayronnes et petit coucou aux tortues en repos!Début du sentier. Vue sur le hameau de Mayronnes et petit coucou aux tortues en repos!

Début du sentier. Vue sur le hameau de Mayronnes et petit coucou aux tortues en repos!

Petite grimpette géographique parmi les cistes de Narbonne,  les genêts d'Espagne  et  les aphyllantes de Montpellier. C'est qu'on voyage avec les plantes!

Petite grimpette géographique parmi les cistes de Narbonne, les genêts d'Espagne et les aphyllantes de Montpellier. C'est qu'on voyage avec les plantes!

La balafre... jouxtant la...

Férule commune (Ferulis communis) que l'on trouve souvent  sur les côteaux.

Le sait-on?  La férule fait une haute tige assez solide dont on faisait un instrument  de coercition...Hé ouI... Souvenons-nous de la règle sur les doigts dans notre passé violent! La férule en est l'ancêtre, depuis les Romains dont on sait qu'ils sont fous.

D'où l'expression dès le XVIIème siècle:  "Etre sous la férule" de son chef par exemple (Il m'a à l'oeil en effet, voir plus bas) : exercer une autorité très forte et brutale!

"Brandir la férule", "Lever la férule", "Donner la férule", "Coups de férule"... Pléthore d'expressions et même un verbe!: féruler!

Ce que veulent les jésuites, c'est l'Église dominant l'État, l'Église férulant les rois et les peuples (Proudhon, Révol. soc.,1852, p. 66).

Bon, je m'égare un peu, c'est l'ivresse des mots :-), mais c'est plus classieux quand même de dire "Je te férule" que "Je te casse la gueule"...

 

Le gaillet luisant et l'inimitable ciste cotonneux
Le gaillet luisant et l'inimitable ciste cotonneux

Le gaillet luisant et l'inimitable ciste cotonneux

Ah, fallait la trouver celle-là : "Auguste pencheur" :-)

Ah, fallait la trouver celle-là : "Auguste pencheur" :-)

Les Godillot.es commentent, contemplent, expérimentent ce beau musée à ciel ouvertLes Godillot.es commentent, contemplent, expérimentent ce beau musée à ciel ouvert
Les Godillot.es commentent, contemplent, expérimentent ce beau musée à ciel ouvert

Les Godillot.es commentent, contemplent, expérimentent ce beau musée à ciel ouvert

"La chirurgie de campagne et de plein air". Nous pensons aux deux Martine ♥
"La chirurgie de campagne et de plein air". Nous pensons aux deux Martine ♥

"La chirurgie de campagne et de plein air". Nous pensons aux deux Martine ♥

"Je t'ai à l'oeil". y'a qu'un chef pour dire ça...

"Je t'ai à l'oeil". y'a qu'un chef pour dire ça...

OK, on quitte le sentier, mais là ce serait p'têt bien encore des sculptures, non?
OK, on quitte le sentier, mais là ce serait p'têt bien encore des sculptures, non?

OK, on quitte le sentier, mais là ce serait p'têt bien encore des sculptures, non?

En voilà encore une d'ailleurs...

En voilà encore une d'ailleurs...

Petit hameau de Jonquières de près et de loin.
Petit hameau de Jonquières de près et de loin.

Petit hameau de Jonquières de près et de loin.

 

 

Filipendule commune (Filipendula communis), une habituée des prés secs.

Au coeur des Corbières, pas très loin de Caunettes-en-Val, la ferme de Carrus est bien connue pour son fromage de chèvre, mais nous ne savions pas qu'il y a aussi 800 poules pondeuses en plein air. Nous sommes espantés :-)
Au coeur des Corbières, pas très loin de Caunettes-en-Val, la ferme de Carrus est bien connue pour son fromage de chèvre, mais nous ne savions pas qu'il y a aussi 800 poules pondeuses en plein air. Nous sommes espantés :-)Au coeur des Corbières, pas très loin de Caunettes-en-Val, la ferme de Carrus est bien connue pour son fromage de chèvre, mais nous ne savions pas qu'il y a aussi 800 poules pondeuses en plein air. Nous sommes espantés :-)

Au coeur des Corbières, pas très loin de Caunettes-en-Val, la ferme de Carrus est bien connue pour son fromage de chèvre, mais nous ne savions pas qu'il y a aussi 800 poules pondeuses en plein air. Nous sommes espantés :-)

OK, la mer, c'est par là... Ben nous, on s'arrête ici!
OK, la mer, c'est par là... Ben nous, on s'arrête ici!

OK, la mer, c'est par là... Ben nous, on s'arrête ici!

Le sommelier opère comme d'hab et comme d'hab, les siesteurs  (ou est-ce la dive bouteille?) en profitent. Nous sommes BIEN!Le sommelier opère comme d'hab et comme d'hab, les siesteurs  (ou est-ce la dive bouteille?) en profitent. Nous sommes BIEN!
Le sommelier opère comme d'hab et comme d'hab, les siesteurs  (ou est-ce la dive bouteille?) en profitent. Nous sommes BIEN!Le sommelier opère comme d'hab et comme d'hab, les siesteurs  (ou est-ce la dive bouteille?) en profitent. Nous sommes BIEN!

Le sommelier opère comme d'hab et comme d'hab, les siesteurs (ou est-ce la dive bouteille?) en profitent. Nous sommes BIEN!

Heureusement, le cairn nous remet sur le chemin qui parfois s'égare dans la garrigue. Nous retrouvons même le sentier sculpturel.
Heureusement, le cairn nous remet sur le chemin qui parfois s'égare dans la garrigue. Nous retrouvons même le sentier sculpturel.

Heureusement, le cairn nous remet sur le chemin qui parfois s'égare dans la garrigue. Nous retrouvons même le sentier sculpturel.

"Les racines du ciel"...C'est aussi un roman de Romain Gary (Prix Goncourt 1956!), très engagé dans la protection de la nature. En avance sur son temps  donc et cette sculpture lui rend sans doute hommage.

"Les racines du ciel"...C'est aussi un roman de Romain Gary (Prix Goncourt 1956!), très engagé dans la protection de la nature. En avance sur son temps donc et cette sculpture lui rend sans doute hommage.

 

 

 

 

"Dans le bleu des fées"...

C'est sûr que dans cet endroit, il y en a plein! 

La Québécoise Catherine Coole est une plasticienne installée dans le Narbonnais depuis pas mal d'années. Ses productions sont toujours originales. Et pour le coup, oui, nous avons ralenti et même dans le plus grand silence!La Québécoise Catherine Coole est une plasticienne installée dans le Narbonnais depuis pas mal d'années. Ses productions sont toujours originales. Et pour le coup, oui, nous avons ralenti et même dans le plus grand silence!
La Québécoise Catherine Coole est une plasticienne installée dans le Narbonnais depuis pas mal d'années. Ses productions sont toujours originales. Et pour le coup, oui, nous avons ralenti et même dans le plus grand silence!

La Québécoise Catherine Coole est une plasticienne installée dans le Narbonnais depuis pas mal d'années. Ses productions sont toujours originales. Et pour le coup, oui, nous avons ralenti et même dans le plus grand silence!

Ces "cercles de gratitude" sont des portes d'ouverture de conscience. Les Godillot.es se sont sentis tout régénérés :-)
Ces "cercles de gratitude" sont des portes d'ouverture de conscience. Les Godillot.es se sont sentis tout régénérés :-)

Ces "cercles de gratitude" sont des portes d'ouverture de conscience. Les Godillot.es se sont sentis tout régénérés :-)

Des vigies pour ce bel endroit du sentier sculpturel?
Des vigies pour ce bel endroit du sentier sculpturel?

Des vigies pour ce bel endroit du sentier sculpturel?

Encore une oeuvre insolite et poétique.Peut-être là aussi  l'espoir de revoir nos forêts habitées.

Encore une oeuvre insolite et poétique.Peut-être là aussi l'espoir de revoir nos forêts habitées.

Nous terminons par une des premières oeuvres  du sentier: "The Old man traveller" que certains ont immédiatement considéré comme le parfait Godillot : un peu âgé, marchant avec difficulté... et sa besace pleine de bouteilles !

Nous terminons par une des premières oeuvres du sentier: "The Old man traveller" que certains ont immédiatement considéré comme le parfait Godillot : un peu âgé, marchant avec difficulté... et sa besace pleine de bouteilles !

Et si vous désirez en savoir plus et revoir les oeuvres "d'avant", Annie avait déjà fait un compte rendu en  juin 2012: 

C'est un bon rythme de croisière tous les 6 ans! A ce compte-là, on va préparer les béquilles plutôt que les bâtons! 

Dominique

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie RENAUD 09/06/2018 18:29

Il y avait beaucoup plus d'oeuvres ponctuelles en 2012 comme on peut le voir en comparant les deux compte rendus . Depuis il y a eu beaucoup de vandalisme, ce qui explique cela. Les artistes hésitent à exposer et l'association est obligée de limiter à des oeuvres moins onéreuses.
Merci Dominique pour ce souvenir de balade où nous nous étions beaucoup amusés à interpréter les oeuvres.
Vous êtes donc allés en plus jusqu'à la ferme de Jean Baptiste qui élève il est vrai des chèvres mais aussi des poules pondeuses et vend sur le marché de Lézignan entre autres le mercredi.

jean-jacques 09/06/2018 17:49

Petite erreur Dominique: Mayronnes n'est pas fait tous les 6 ans car nous y sommes allés en 2015.Si le blog n'en a pas le souvenir, la météo de ce jour (et ses conséquences) a marquer les esprits de ceux qui étaient présents !!!!!

Dominique 09/06/2018 19:46

Ah... sorry Jean-Jacques. C’est que ce jour-là, il n'y a pas eu de blogueur présent pour le compte rendu. RDV donc à Mayronnes en 2019 ou 2020...

Jacques le Cathare 09/06/2018 15:47

Un commentaire et des images pleines de poésie : dommage que le soleil ne fût pas de la partie. Beaucoup de sculptures nouvelles et merci d'avoir redonné la possibilité de revoir quelques anciennes, dans le commentaire d'Annie. D'excellents souvenirs. Bravo les "blogueuses".

Dominique 09/06/2018 19:47

Merci Jacques