Tuchan, 14 février 2019 : à la recherche du mimosa!

Publié le par Les Godillots

Distance: 12.7 km avec un petit dénivelé de 316 m

Distance: 12.7 km avec un petit dénivelé de 316 m

Annonce la veille du président : "    Demain à Tuchan, pour la St Valentin, nous devrions trouver du mimosa pour nos Godillotes (Valentine d'un jour)."

Apparemment, cela n'a pas inspiré grand monde puisque nous n'étions que 10 dans les environs de Tuchan.

Qu'à cela ne tienne... 

 

Nous avons rendez-vous avec le mimosa et pour commencer avec le Cru Fitou!
Nous avons rendez-vous avec le mimosa et pour commencer avec le Cru Fitou!

Nous avons rendez-vous avec le mimosa et pour commencer avec le Cru Fitou!

Nous sommes dans les environs de Tuchan, au sein du beau massif des Corbières, bien connu pour ses vins: le Fitou en effet, mais aussi le Corbières, le Muscat de Rivesaltes... Nous sommes proches des Pyrénées Orientales.

 

Bon... la marinade matinale nous plonge dans la grisaille.  Mais les premières fleurs d'amandiers l'illuminent de rose joyeux.
Bon... la marinade matinale nous plonge dans la grisaille.  Mais les premières fleurs d'amandiers l'illuminent de rose joyeux.

Bon... la marinade matinale nous plonge dans la grisaille. Mais les premières fleurs d'amandiers l'illuminent de rose joyeux.

Dans le proche lointain: le Château d'Aguilar

Dans le proche lointain: le Château d'Aguilar

Dit Cathare, le château, à l'Est de Tuchan, remonterait au XIIème siècle et deviendra une forteresse royale au XIIIème après avoir été la propriété des Seigneurs de Termes. Jusqu'au fameux traité des Pyrénées en 1659, il a été  un rempart défensif contre l'Espagne, comme ses "quatre autres frères" : Quéribus, Puilaurens, Termes et Peyrepertuse appelés les "5 fils de Carcassonne". Et d'autres encore.

 

Carte des châteaux dits cathares.

Carte des châteaux dits cathares.

Un ciste de Montpellier drôlement fleuri...

Un ciste de Montpellier drôlement fleuri...

Et autres fleurs colorées... Nous avions décidé à 3 de ramasser toutes les cartouches mais quand nous avons vu, dépitées, tous ces dépôts répétés, Francine y a ajouté nos cueillettes...

Et autres fleurs colorées... Nous avions décidé à 3 de ramasser toutes les cartouches mais quand nous avons vu, dépitées, tous ces dépôts répétés, Francine y a ajouté nos cueillettes...

Sachant qu'une cartouche contient 300 billes de plomb et qu'en France,  250 millions de cartouches sont tirées chaque année..., on visualise les tonnes de plomb dans la nature. Plus le plastique et autres produits toxiques tels que l'arsenic, le mercure, l'uranium..., que dire à ces chasseurs sagouins?? Et que font les Sociétés de chasse? Pourquoi tant de désamour pour la cour de récréation où l'on joue??

Ahhhh un peu de douceur ... Le mimosa...

Ahhhh un peu de douceur ... Le mimosa...

Dans le langage des fleurs, le mimosa symbolise l'amour inconditionnel. Et dans le monde de la magie, la fleur aurait un pouvoir de purification du corps et de l'esprit ...

Que tous les chasseurs jeteurs de cartouches s'en imbibent!  enlightened

Travaux pratiques pour nos héroïnes du jour : des petits raidillons et le ruisseau du Mas Segur à traverser!
Travaux pratiques pour nos héroïnes du jour : des petits raidillons et le ruisseau du Mas Segur à traverser!

Travaux pratiques pour nos héroïnes du jour : des petits raidillons et le ruisseau du Mas Segur à traverser!

Des paysages bien sages  à vrai dire. La nonchalance du ruisseau clair

Des paysages bien sages à vrai dire. La nonchalance du ruisseau clair

et les vignes bien peignées comme des  bataillons de soldats fraîchement enrôlés.

et les vignes bien peignées comme des bataillons de soldats fraîchement enrôlés.

Jean s'interroge mais pas longtemps: ce sont des acacias tout simplement! Ou plutôt les Robinier faux-acacias (Robinia pseudoacacia). Ce sont les gousses et les troncs qu'on dirait morts... qui l'ont alerté.  Faut dire: Jean est notre arboriste en titre!

Jean s'interroge mais pas longtemps: ce sont des acacias tout simplement! Ou plutôt les Robinier faux-acacias (Robinia pseudoacacia). Ce sont les gousses et les troncs qu'on dirait morts... qui l'ont alerté. Faut dire: Jean est notre arboriste en titre!

Ici on s'interroge aussi: où va-t-on casser la croûte? Alain semble réfléchir beaucoup.

Ici on s'interroge aussi: où va-t-on casser la croûte? Alain semble réfléchir beaucoup.

voili voilou, à l'abri du vent, le bon soleil pour nos vieux os et du vin  servi par notre échanson préféré, autre spécialité de Jean :-)

voili voilou, à l'abri du vent, le bon soleil pour nos vieux os et du vin servi par notre échanson préféré, autre spécialité de Jean :-)

Un petit coup de hula hoop et nous revoilà partis sur les chemins

Un petit coup de hula hoop et nous revoilà partis sur les chemins

Nous retrouvons l'eau bien sage et la végétation du maquis avec ses chênes verts, romarins, cades, buis et arbousiers en fleurs.
Nous retrouvons l'eau bien sage et la végétation du maquis avec ses chênes verts, romarins, cades, buis et arbousiers en fleurs.

Nous retrouvons l'eau bien sage et la végétation du maquis avec ses chênes verts, romarins, cades, buis et arbousiers en fleurs.

 

 

 

Une véritable forêt de cades ou genévriers cades ( Juniperus oxycedrus) dont certains sont vénérables au vu de leurs troncs.

Il nous faudra revenir en mai pour admirer les belles corolles blanches et parfumées de ce ciste à feuilles de laurier (Cistus Laurifolius). C'est un arbrisseau habitué aux terrains secs des petites altitudes méditerranéennes. A sa droite un ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis) encore endormi lui aussi.

Il nous faudra revenir en mai pour admirer les belles corolles blanches et parfumées de ce ciste à feuilles de laurier (Cistus Laurifolius). C'est un arbrisseau habitué aux terrains secs des petites altitudes méditerranéennes. A sa droite un ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis) encore endormi lui aussi.

Le nez en plein maquis mais aussi avec de belles échappées
Le nez en plein maquis mais aussi avec de belles échappées

Le nez en plein maquis mais aussi avec de belles échappées

Notre boucle est presque terminée : c'est le château d'Aguilar qui le dit!

Notre boucle est presque terminée : c'est le château d'Aguilar qui le dit!

Dernière péripétie : la traversée du bois de mimosas...

Dernière péripétie : la traversée du bois de mimosas...

Et surtout le difficile passage qui a suivi . Enfin passage... en force!

Et surtout le difficile passage qui a suivi . Enfin passage... en force!

   

 

Voilà la Valentine et le Valentin du jour, un peu capons tous les deux  cheeky

Une rando-balade pépère  dans les belles Corbières tout ensommeillées encore, mais les prémices du printemps sont là, dans l'air et la lumière.

Dominique

 

 

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article