De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Publié le par Les Godillots

" La Balade des déconfinés " 

OUF ! ça y est, on peut randonner, les Godillots qui trépignaient depuis le 11 Avril sont lâchés. 

Jean-Jacques nous a choisi une promenade facile et en forêt pour être à l'abri d'un soleil éblouissant auquel nous n'étions plus habitués.

Direction : le Haut-Minervois, sur la commune de PARDAILHAN et le hameau de COPUJOL.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Les masques enlevés, on va pouvoir enfin respirer le bon air.

Nous aurons même, en plus de nos 3 pisteurs habituels, un 4e larron, une espèce de chien de belle allure mais au nom inhabituel et presque ridicule : Ogui ! Pourquoi pas !

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Et c'est parti avec un bel enthousiasme. Nous pénétrons tout de suite dans les bois.

Une explosion de verdure après les pluies, une nature exubérante digne de la forêt équatoriale. !!!!!!!!!!!!!!!!

De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020

On profite, on hume les bonnes senteurs de la forêt et on en prend plein les yeux !!!!!.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Quelques petites haltes, histoire de papoter, de récupérer le souffle et pour Ogui, de renifler des odeurs inhabituelles.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Dans une trouée, vue sur les Pyrénées et le Canigou encore enneigé, à peine visible dans les brumes.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Quelques belles fleurs sauvages :

- des Molènes faux-Phlomis ou Blanc de Mai d'un jaune éclatant ( Scrophulariacées ) 

- des Centaurées scabieuses ( Astéracées ) d'un rose violacé 

- des Mélittes à feuilles de mélisse ou Mélisses des bois ( Lamiacées )

De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Petite halte près du Col de Marcory.

Une citerne enterrée en forme de " sous-marin jaune " et Claude qui se prend pour un capitaine.

Cliquez sur le rectangle blanc pour écouterCliquez sur le rectangle blanc pour écouter

Cliquez sur le rectangle blanc pour écouter

Souvenirs, souvenirs de nos 20 ans !!!!!

Après cet intermède musical, la balade continue : une plongée dans le sous-bois ( à défaut de mer ) avant de rejoindre la route au Km 7.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Il est temps de chercher un coin pique-nique, près du hameau de Pardailhan : une clairière, l'endroit idéal.

Notre sommelier Jean fait sa tournée habituelle qui nous a tant manqué pendant ce confinement !!!!!!.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Et nous voilà repartis, le ventre plein et le coeur léger : direction, le hameau de Pez.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Les lamas sont bien là, mais en nombre restreint : étonnés de voir des Godillots aussi pimpants !

De Copujol à Pardailhan Mai 2020
De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

6 choses que vous ne savez peut-être pas sur les lamas :

1. Les lamas sont très dociles, contrairement à ce que les images de « lamas cracheurs » ont créé comme réputation. Ils sont intelligents et ont été rapidement domestiqués, contrairement aux vigognes et guanaco qui vivent à l’état sauvage dans de grandes plaines ou dans les montagnes andines.

2. Un lama peut vivre entre 10 et 20 ans et fait partie de la famille des camélidés, comme les chameaux. 

3. On pense très souvent que le lama est un animal d’Amérique du Sud, car il est présent actuellement dans les montagnes des Andes, mais en réalité il est originaire d’Amérique du Nord. Il y a 3 millions d’années l’espèce aurait migré vers l’Amérique du Sud, des ossements montrent que le lama était présent dans le sud des Etats-Unis.

4. Des traces d’élevages montrent que les peuples andins domestiquaient le lama il y a 5000 ans, pour son pelage et sa viande.

5. La laine du lama est très souvent blanche ou beige, mais il est possible de trouver de la laine noire, brune et grise.

6. Dans certaines régions du Pérou ou dans d’autres pays, les éleveurs ont remarqué que les lamas étaient de parfaits protecteurs de troupeaux d’ovins, bovins, moutons, etc. contre les prédateurs. En effet, il semble que grâce à leur odorat et d’autres sens extrêmement sensibles, ils sentent, très longtemps avant, l’arrivée des pumas, les principaux prédateurs des Andes.

N'étant pas très enthousiastes et par crainte de réactions intempestives, nous abrégeons la rencontre pour reprendre la route vers l'arrivée.

De Copujol à Pardailhan Mai 2020De Copujol à Pardailhan Mai 2020

Une très belle balade pour une reprise, sans difficulté, avec un temps idéal pour la marche.

Vivement la prochaine !!!!!!!!!!

 

 

Jacques le cathare déconfiné et complètement

destimbourlé ( en français du Nord : être déboussolé, avoir la tête à l'envers )

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article