BIZE nocturne : Tour Boussecos 5 août 2020

Publié le par Les Godillots

Pour une fois, il n'y aura pas beaucoup de photos :-)

Pas grave: initiative de cette balade nocturne ++++++++++++++, chacun.e  a engrangé ses propres photos de la nuit dans son coeur!

C'est pas la première du genre mais cette fois, quand même... 46 personnes y ont participé: des Godillot.es certes mais aussi leurs familles et amis, de 6 à presque 80 ans!

C'est l'événement de l'été!

 

Départ du parking avant le pont à Bize. Nous sommes étonnés du nombre de voitures qui arrivent!

Départ du parking avant le pont à Bize. Nous sommes étonnés du nombre de voitures qui arrivent!

Distance :8.1 km, Dénivelé: 174 m

Distance :8.1 km, Dénivelé: 174 m

C'est parti! LA MARCHE  des Godillots traverse la Cesse! Les bras levés indiquent d'emblée le désir de paix triomphante. Il y a des blessés, des plâtres et des béquilles...

C'est parti! LA MARCHE des Godillots traverse la Cesse! Les bras levés indiquent d'emblée le désir de paix triomphante. Il y a des blessés, des plâtres et des béquilles...

Elle se poursuit dans la circulade de Bize-Minervois où les vacanciers sont attablés, nonchalants...Ils ne savent pas...
Elle se poursuit dans la circulade de Bize-Minervois où les vacanciers sont attablés, nonchalants...Ils ne savent pas...

Elle se poursuit dans la circulade de Bize-Minervois où les vacanciers sont attablés, nonchalants...Ils ne savent pas...

L'oracle a dit!

L'oracle a dit!

Une fois  le symbole du pouvoir pris d'assaut, LA marche peut ascensionner.

Une fois le symbole du pouvoir pris d'assaut, LA marche peut ascensionner.

Et prendre le maquis!

Et prendre le maquis!

Clématite sauvage et salicaire commune colorent la tombée du jour.

Clématite sauvage et salicaire commune colorent la tombée du jour.

On a cru à une promenade, c'est qu'il y a de la jeunesse aux mollets ardents qui monte, monte et des raidillons qui impausent ... si je peux me permettre ce mot-valise.
On a cru à une promenade, c'est qu'il y a de la jeunesse aux mollets ardents qui monte, monte et des raidillons qui impausent ... si je peux me permettre ce mot-valise.

On a cru à une promenade, c'est qu'il y a de la jeunesse aux mollets ardents qui monte, monte et des raidillons qui impausent ... si je peux me permettre ce mot-valise.

Oui, c'est une marche d'engagement.

Oui, c'est une marche d'engagement.

Oui, il faut la mériter. Aigues Vives, on arrive!

Oui, il faut la mériter. Aigues Vives, on arrive!

On passe un col. La vue sur la plaine est rassurante, pas d'ennemi. Le bivouac sera calme.

On passe un col. La vue sur la plaine est rassurante, pas d'ennemi. Le bivouac sera calme.

Direction La Tour de Boussecos

Direction La Tour de Boussecos

La voici, la voilà. Notre nid d'aigle. Pique-nique à la lumière des frontales.

La voici, la voilà. Notre nid d'aigle. Pique-nique à la lumière des frontales.

Ce qu'on sait de la Tour de Boussecos et ça va chercher loin dans le temps...

On a retrouvé au pied du rocher une pointe de flèche en bronze, ce qui validerait une présence humaine préhistorique.

Ce seraient les Romains qui auraient érigé ce "nid d'aigle"  puis les Wizigoths l'auraient utilisée comme tour de signaux.

Cette tour culmine à 143 mètres et son nom peut s'expliquer par l'étymologie. Selon Jean Boulet, "cos" peut être une déformation de "can" (chien) et "bousse" associer "bauça" (rocher) et "embauçar" (précipiter).

Une bien mauvaise énergie si cette tour a désigné un lieu d'où l'on précipitait les chiens dont on voulait se débarrasser.

Qu'elle soit aujourd'hui un motif de belles balades vient lever le mauvais sort!

 

Le reste, c'est top secret! Juste ce cliché volé de notre Général : c'est pas la main dans l'sac, c'est le contraire! Mais pour ses soldats éreintés, que ne ferait-il pas?

Le reste, c'est top secret! Juste ce cliché volé de notre Général : c'est pas la main dans l'sac, c'est le contraire! Mais pour ses soldats éreintés, que ne ferait-il pas?

Merci aux G.O.  On se réjouit déjà de l'édition 2021!

Bonnes vacances à toutes et tous,

Dominique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article