Balade mycologique au pays de Valentine

Publié le par Les Godillots

  Click sur chaque photo pour l'agrandir dans une autre fenêtre !  

Ce mardi 2 octobre, une météo exceptionnelle a décidé d'accompagner notre randonnée à Villardebelle dans les Corbières.

Ciel bleu"méditerranée", pas l'ombre d'un nuage, légère brise juste pour ne pas avoir trop chaud, ... les photos parlent d'elles-mêmes...

Aujourd'hui donc, Valentine nous fait découvrir les paysages de son enfance.

Un regard vers la ferme où elle a grandi et nous partons, sous sa houlette, à travers les paturages où paissent moutons et bêtes à cornes. Des chardons fanés dressent leurs squelettes de fin d'été sur lesquels quelques fleurs résistent encore : ce sont des  chardons aux ânes ( onoporde acanthium ) qui, comme le nom l'indique, sont très prisés des baudets de tout poil.

 

2012-9-25-Villardebelle - 12012-9-25-Villardebelle - 2Chardon aux anes-Vilardebelle-sept2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valentine avait annoncé qu'on allait sûrement ramasser des champignons et déjà Godillots et Godillotes s'élancent vers les petites taches claires... seules, groupées ou en cercle. Il y en a de partout ...Une main  s'avance pour cueillir  un... mousseron ?

 

 

2012-9-25-Villardebelle - 2a2012-9-25-Villardebelle - 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien non :  ce n'est pas un mousseron ( à ma grande surprise !) c'est un faux mousseron ! Faux mais comestible et très facile à faire sécher. Son vrai nom fait rêver : le Marasme des Oréades. Les Oréades auxquelles il est dédié sont des nymphes des montagnes ; l'hypothèse selon laquelle elles en raffolaient n'est pas confirmée à ce jour... En français « mouceron » (1380) a précédé l'actuel « mousseron » (1542), qui inspira le Muschroom (Old English 1561).

Quand à "mousseron" c'est le nom commun du Tricholome de la Saint-Georges.

Pendant que certains  marchent le nez rivé au  sol, d'autres admirent le paysage  : mais que c'est beau !

 

2012-9-25-Villardebelle - 4

 

Nous dérangeons quelques moutons qui se regroupent sous les chênes verts, au loin les boeufs de Valentine paissent tranquillement : tout est calme, paisible... on se sent bien.

 

2012-9-25-Villardebelle - 52012-9-25-Villardebelle - 6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2012-9-25-Villardebelle - 7

 

Nous voilà arrivés dans une prairie où d'autres chardons pullulent :  les panicauts champêtre (Eryngium campestre), plus petits que les précédents et qui possèdent des racines d'environ 2m de long sur lesquelles pousse un champignon réputé comme parmi les plus savoureux : le pleurote du panicaut. Connu depuis fort longtemps dans le sud de la France, il porte de nombreux noms en langue d'Oc et en Basque: j’en ai relevé 34, les plus usités étant argouane, bérigoule, girboulot  !
Le pleurote du panicaut, comme tout champignon, semble renforcer le système immunitaire. Selon David Servan -Schreiber , le pleurote du panicaut, appelé aussi King Oister, est parmi  les champignons qui possèdent la plus forte activité anticancéreuse sur des cellules isolées de tumeurs ( Cuisiner avec les aliments contre le cancer page 70).
Nous nous éparpillons donc (sans sac à dos) et couteaux au poing . Nous  faisons la cueillette de ces curieux champignons qui ressemblent à des huîtres... sans oublier les lépiotes élevés ou couloumelles dont le nom vient de columelle, "petite colonne" faisant de ce champignon un des plus visibles.  On peut trouver à peu près autant de surnoms à cette espèce que de dialectes régionaux.

 

pleurote du panicaut-Vilardebelle-sept2012

lépiote elevée-Vilardebelle-sept2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous faut repartir mais quelques inconditionnels de la cueillette restent à l'arrière et Valentine referme la barrière du parc. Jean, puis Jeannot et enfin Colette nous rejoignent : je crois bien qu'un jour nous la perdrons Colette, aussi je lui conseille de se munir à l'avenir d'une balise de détresse.

 

2012-9-25-Villardebelle - 9

 

Nous passons à proximité d'un aven, très prisé parait-il des spéléologues. Difficile d'apercevoir l'entrée du gouffre mais nous admirons deux jolis bouquets de Scolopendre langue de boeuf ( Asplénium scolopendrium) que les anglophones nomment Horse Tongue ( langue de cheval) : décidément nous ne serons jamais d'accord !!

 

2012-9-25-Villardebelle - 10scolopendre langue de boeuf-Vilardebelle-sept2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La balade se poursuit... paradisiaque!! Avez vous déjà vu un ciel aussi bleu?

 

2012-9-25-Villardebelle - 11

 

Et les estomacs commencent à réclamer... Le petit monticule face à nous fera l'affaire , nous y grimpons à travers les buis.

 

2012-9-25-Villardebelle - 122012-9-25-Villardebelle - 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vue d'ici est magnifique. N'est-ce pas Sheila?

 

2012-9-25-Villardebelle -13a

 

On peut voir le Canigou, le Madres et le Carlit légèrement enneigé.

 

2012-9-25-Villardebelle - 14

 

Quelques vautours fauves nous accueillent...Espèrent-ils quelques restes de nos agapes? La prochaine fois j'apporte un  poulet ! Le petit point noir oui c'est ça : c'est un vautour !! On voit pas bien ? Bon je grossis ...

 

2012-09-25-Villardebelle-vautour fauve2012-9-25-Villardebelle - vautour fauve-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quoi? .. on le voit à peine ..!! Et comme ça?

 

2012-9-25-Villardebelle-vautour

 

Dans un autre registre , c'est la chenille d'une noctuelle de l'érable qui se fait remarquer avec ses beaux poils orange et ses petits points blanc bordé de noir. Ci-joint une photo de l'adulte qui, lui, fait plutôt grise mine!

 

 

2012-09-25-Villardebelle-noctuelle de l'érable

2012-9-25-noctuelle de l'érable

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pique-nique bien arrosé, comme à l'accoutumée, et interrompu par un coup de fil d'Alain, notre chef "éclopé", avec qui nous aimerions bien partager ce bel instant . Mais ne remuons pas le couteau dans la plaie !

 

2012-9-25-Villardebelle - 16

 

Après avoir repris quelques forces, Valentine nous entraine à l'assaut du piton rocheux où elle jouait enfant avec ses frères et sa soeur. Un château s'y serait élevé . L'endroit a bien l'allure d'une motte castrale dont il reste quelques fondations. Quant à son nom "le Castellas",  il ne laisse pas d'équivoque sur l'existence d'un ancien château en ces lieux. 

 

2012-9-25-Villardebelle - 172012-9-25-Villardebelle - 18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2012-9-25-Villardebelle - 18a

 

Pause photo oblige car nous sommes au point culminant de notre randonnée, 850 m environ. L'Aude s'étend à nos pieds, des Corbières jusqu'à la Montagne Noire.

 

2012-9-25-Villardebelle - 19 2012-9-25-Villardebelle - 212012-9-25-Villardebelle - 22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A notre vue un troupeau de moutons s'élance en procession silencieuse et disciplinée : Mais que sont devenus les moutons de Panurge??

 

2012-9-25-Villardebelle - 23

 

Une bonne grimpette nous attend avec au beau milieu une jolie surprise que nous observons longuement : il semble tellement en confiance ce beau lézard vert !!

 

2012-09-25-villardebelle-lézard vert-2012-9-25-Villardebelle - 24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légère halte avant d'admirer le mont Tauch (878 m) . "Au sommet du Tauch se trouve la tour des Géographes (randonnée possible), construite en 1791, au lendemain de la Révolution par un groupe d'astronomes chargé par l'académie des sciences de mesurer avec précision le méridien de Dunkerque à Barcelone, c'est ainsi que le mètre étalon, standard de mesure, a pu exister..."( source wikipédia ).

 

2012-9-25-Villardebelle - 252012-9-25-Villardebelle - 28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le retour avec un petit goût de Christmas dans l'air  ...  Claude a même proposé d'embrasser Elsa sous le gui encore vert ! Et à droite vous ne rêvez pas...c'est bien du houx !

 

2012-9-25-Villardebelle - 262012-9-25-Villardebelle - 27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin le clou de la journée pour les botanistes:

Une orchidée , la seule qui pousse à l'automne d'où son nom : spiranthe d'automne ( spiranthes spiralis)  : ses fleurs poussent sur une spirale.

 

spiranthe en hélice-Vilardebelle-sept2012

2012-9-25-spiranthe d'automne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La randonnée se termine...Un boeuf se découpe (si on ose cette image!) à l'horizon, nous l'envions un peu de pouvoir rester, paisible,dans ce  paradis champêtre. 

 

2012-9-25-Villardebelle - 29

 

Texte rédigé par Annie. Photos d'Annie et de Jacques.

sources photos macro :

- vautour fauve  : Wikipédia

- spiranthe:http://www.martineschnoering.com/article-f-89676845.html

Publié dans COMPTE RENDU BALADE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article